ARGENTAT ET AILLEURS …


Bonjour ,

Seuls sont ce qui travaillent de nuit savent ce qu’est de partir à la pêche le matin , je me couche de bonne heure minuit et réveil programmé à 05h00…Sauf que cela n’y fait pas à scruter Vigi crue et River App..et le barrage …et cela monte à 03h45 je me dis compte les moutons …J’arrive à somnoler quand une voiture remonte la rue, vitre baissée , avec une musique porcine (jugement de valeur que j’assume ) au basses exacerbées …Bon c’est mort 45 mn de sommeil plus tard , la sonnerie infantile de mon Samsung …J’ai peine à décoller , je consulte une dernière fois les applis …

C’est partit …

Enfin arrivé , un café et promenade ..

La ville est splendide en début d’automne …

Bien sur du monde sur le seul endroit ou cela gobe, mes amis des Pyrénées et de Bretagne, sont là pour la semaine , un bon moment de partage .

Je rates 3 poissons et en décroche un 4éme … 3 h de sommeil en 2 jours on se calme , on verra demain .D’autant plus que le pas de vis du moulinet est bloqué et que Jérome L.. me débloque (Bonne Fête au passage )….

…….

Quelque centaines de klm plus loin …en pleine forme, J’aborde le parcours « Du Seigneur » Au Château Maudit …

Je suis surpris de la réceptivité des ombres, très actifs, mais très éduqués …difficiles …

Pas énormes certes mais l’objectif est atteint …
Une veine prometteuse…

Un sortie très agréable ..

Deux bels après midis .

Abientôt .

Philippe Chardonnet 30/09/20

CHAUSSURES DE WADING …


Bonjour ;

Toujours délicat de conseiller du matériel ,surtout lorsqu’il s’agit de chaussures de Wading…

Après avoir du utilisé du consommable chez toutes les marques, tout comme le rasoir jetable il en est de même , 2/3 sorties , une dizaine au max et c’est la semelle qui se barre, etc….

Pour les chaussures les Patagonias semelles feutres avaient ma préférence, ce modèle, qui a duré 2 ans et va être prolongé d’une saison ( le max d’après mon cordonnier) ce qui est correct .

Un budget conséquent certes pour des chaussures de wading mais qui justifie l’investissement en terme d’utilisation intensive, ici je parle de 2/3 sorties par semaine de l’ouverture à la fermeture de l’ombre en fin d’année .

*******************************

Mon ami Steph avait remarqué judicieusement cette marque il y a quelques temps, j’avais pu observé ce modèle au Salon de Clermont …Lors d’une sortie commune en Auvergne Patrick m’a confirmé les observations de Steph…Sauf qu’en Auvergne il nous faut du feutre et non du vibram…

Je contacte Sébastien pour une commande, lié à l’épidémie du Covid ,il faut patienter , Sébastien est logiquement surbooké … beaucoup de travail en terme de gestion etc …

Et enfin réception.

Effectivement cela respire la solidité et inspire la confiance. Test en début de semaine ..

Abientôt .

Philippe Chardonnet 26/09/20

EN MODE DEUXIEME CATEGORIE… A LA RECHERCHE DE THYMALLUS


Bonsoir;

Après une fermeture de saison de première catégorie, courte cette année pour cause confinement, un petit moment logique de déprime, beaucoup vont raccrocher leurs cannes. Cependant ne négligez pas la pêche en seconde catégorie, sur certaines rivières l’ombre y est présent…

Je ne me suis pas posé de question ce matin , j’ai chargé mon énorme sac et mes deux cannes dans la voiture et direction les rivières de deuxième catégorie, idéal en terme de transition pour le pêcheur que je suis d’oublier que mes rivières de premières sont fermées;

Un peu de route pour arriver au parcours des deux poissons .

Bizarre que ce chemin goudronné en pleine nature…

Mais bon après quelques ajustements et une grosse tape , j’enregistre mon premier ombre de deuxième catégorie. Pas énorme mais objectif atteint.

Une gravière splendide ou logiquement…

Un cerclage d’or sur une pupille magnifique …

Bien agréable cette première sortie en deuxième catégorie .

Abientôt .

Philippe Chardonnet 21/09/20

LES DERNIERES SORTIES DE LA SAISON EN NYMPHE.


Bonsoir,

La relative fraicheur des matins de Septembre boostent les truites , les ombres sont joueurs , je décroche un beau sujet dans la grosse veine.

L’orage gronde au loin, je me rapproche de la voiture pour prendre la veste de pluie. Le long du chemin, « les creuilles « , (pommes acides ) jonchent le sol, signe d’une fermeture proche.

Mister Thymallus en pleine forme offre une élégance incomparable.

Sur un autre spot , un sujet plus petit, avec une défense déjà puissante dénote d’une santé vigoureuse.

L’orage ne tombe pas, la pluie se fait désespérément attendre, la chaleur revient , session terminée.

A bientôt.

Philippe Chardonnet 17/09/20.

SORTIE AUTOMNALE PECHE EN NYMHE .


Bonjour;

La fraicheur de l’eau retrouvée grâce aux orage rend les truites plus actives. J’oublie provisoirement le port du masque rendu obligatoire et profite de la vallée de la rivière. Les truites sont « mordeuses  » et les prises s’enchainent à mon plus grand bonheur.

Une belle fario qui m’a pris 10 mètres de fil.

Mes chaussures ressemelées par Olivier mon cordonnier (qui devient propriétaire de son atelier ).https://www.pagesjaunes.fr/pros/54175068. Le feutre tout frais leur redonne une seconde vie .

Changement de secteur mais l’accès à mon spot est délicat, un troupeau de Salers pâture et mon arrivée les intrigues.,

Je me fait petit et ne met pas longtemps pour franchir la clôture électrique .

Changement de secteur.

La descente est raide, je vous déconseille de la faire seule, et de ne pas mettre les mains dans la pierraille .

Les belles veines sont là , tout semble bien se présenter mais des bourrasques de vent ruinent le spot …

Fil plaqué me rapporte une dizaine de truites 20 /23…

Le vent se calme et je repasse vite en mode Thymallus , c’est quand même l’objectif de la sortie …Et sur une veine à ombre courte et délicate ; la récompense …

Le vent se renforçant je décide de changer de spot , crapahutage , pause à la voiture et…

Un excellent choix en terme de stratégie …Je vous refais pas l’accès, en terme de délicatesse ….

Un sujet splendide décroché, sur une touche que j’ai visualisé trop tard, ou pas du tout , qu’importe. Une autre touche et là c’est pris après une belle galère .Effectivement j’ai lâché mon épuisette en aval et que celle ci n’a rien trouvé de mieux de ramasser un galet , et reste inopérante ,le temps de dégager et ouf , un sujet magnifique !

Un peu plus loin…le vent frais se renforce et la chaleur est de retour pas de quoi espérer une pêche miraculeuse, C’est en semi plaqué que vois une belle tirée, Je relève la canne et un splendide ombre rejoint l’épuisette.

Le niveau de la rivière baisse dramatiquement.

La fin de la sortie durant laquelle j’ai aperçu le potentiel riche et à préserver.

Abientôt

Philippe Chardonnet 08/09/20

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :