RETOUR SUR LE SAV DE ANDREWS; QUI PREND LE CLIENT POUR UNE BUSE, AU MOMENT DES CADEAUX DE NOEL; CELA DONNE A REFLECHIR !


Bonjour;

Comme souvent, je vous fait un retour de matériel concernant notre activité favorite, ce retour d’expérience est bien sur empirique, de terrain , objectif, afin de partager et d’orienter le pêcheur débutant ou non, et de lui éviter des déboires, nos budgets ne sont pas élastiques, bien souvent nous comptons sur un SAV, gage d’un investissement rassurant je ne citerais pas de marques pour rester objectif, et je les remercient pour leur sérieux et soucis du client.

Revenons en arrière, deux amis me recommandent cette marque l’année dernière .Je passe commande, commande un peu longue due au succès de la marque (la pression en terme de production doit être énorme avec un potentiel en terme de risque Qualité de Service.)

Enfin elles arrivent en début 2020 vous retrouverez sur un de mes anciens sujets…

Raides comme le cuir des rangers, il faut qu’elles se fassent, les premières sorties en Mai, les assouplissent , vient le temps des vacances ou sur l’Alagnon dans le Cantal j’en retirent des qualités exceptionnelles. Puis fin Juillet un problème…Je contacte le SAV pour une prise en charge avec une photo…La chaussure ne m’est même pas demandée et en cette fin Novembre j’ai le verdict suivant « usure d’utilisation suite a un frottement répété qui a effiloché les fibres mais pas un défaut « Possible mais pourquoi cela ne me le fait pas de l’autre coté » Pas de réponse, je ne m’étendrais pas pour le moment sur l’échange des propos , qui ne seraient pas constructif….Effectivement et heureusement , une grande majorité est satisfaite, d’où mon courroux …Une marque comme celle ci traiter un client de la sorte relève de l’incompétence en terme de communication …Bien évidemment je m’attendais à une réparation de la chaussure et ne me posait pas la question en terme de frais d’envoi…Je ne puis que vous invitez à bien réfléchir avant votre achat, même si ce cas « est isolé et bien seul » Par expérience , je tairais le nom de la firme , un waders était particulièrement solide, des demandes accrues et une baisse de qualité , cependant le SAV fonctionnait , mais la production de ce waders s’est arrêté…Une qualité se paie certes mais avec un suivi irréprochable…Le moindre doute s’effectue et au bénéfice du client

( ce fut le cas pour un soucis de waders, qui m’a été changé, cette année un gage de confiance et de fidélité car j’en reprendrais un autre l’année prochaine, usure normale qu’honnêtement à 58 ans et quelques années de pêche je suis capable de constater) ,

Le client n’est même pas écouté dans ce cas puisque on lui renvoie la faute…un SAV déplorable d’autant plus que la marge sur certains produit serait intéressante à connaitre et que la firme n’est pas en péril.

LE SOUCIS:

LA BOITE INSPIRANT UNE VALEURE ET UNE Q.S.(Qualité de service) LOL

LE DEFAUT …

UN SAV QUE L’ON PENSE AU TOP…LOL

LE DEFAUT SOUS UN AUTRE ANGLE …BIEN VISIBLE…

BIEN SUR UN SAV QUI SERA A LA HAUTEUR …LOL!

SOUS UN AUTRE ANGLE.

Une prestation lamentable venant d’une firme ou les marges ne doivent pas mettre l’entreprise en difficulté…

Le succès induit une augmentation en terme de production et classiquement on se retrouve avec un produit douteux…

L’emballage est effectivement solide …Pinailler sur un défaut est tout simplement honteux, tenter de rendre l’utilisateur responsable, alors que malgré ma réflexion sur une utilisation inadaptée, l’utilisateur est de bonne foi et m’entendre dire que mon propos sera isolé me fait bondir de mes gongs…

Je vous invite a la prudence, même si vous en entendez que du bien, un défaut isolé non reconnu en dit long !!!

A bientôt

Philippe CHARDONNET 25/11/21.

EDITORIAL DE NOVEMBRE…(Un kit mouche de base pour La Sioule à gagner pour celui qui donne le nom du spot en photo ci dessous ) …


Bonjour;

Un mois de Novembre des plus agréables pour la pêche en Auvergne, des niveaux qui auront permis de pêcher l’Allier dans sa partie du Puy de Dôme, Le Haut Allier aura été favorable sur des fines pêches en sèche, au passage un ami me donne cette excellente nouvelles, un saumon a percé la surface en deux fois juste devant lui , alors qu’il était en action sur les ombres , quel chance. Un autre ami me signale de belles frayères …

L’Allagnon ( avec deux ll, historiquement le Haut Alagnon en gros première catégorie s’écrit avec un « l » et le Bas Allagnon « ll »en gros 2ème catégorie )…De belles sortie ombres, comme vous avez pu le remarquer sur mes posts. Un mois de Novembre ou la pêche en réservoir reste un must, bien sur j’ai de la chance de résider à une distance raisonnable (35 mn) et qui bien sur reste une valeur sure et à proximité de Clermont-Ferrand (capitale du rugby anedoctement )…https://domainedesgerris.com/ Bien sur Novembre est le mois des chasseurs et mon stock de plumes de faisan se renouvelle, merci à Didier, avec des plumes particulières que je vous montrerai …Un choix vite réglé, Sanama ou Pêche, de mon coté …

Coté broc c’est plus compliqué vu que Pablo ferme et réouvre en Janvier …

Enfin un petit tour cet après midi sur la Basse Sioule ou les rares truites restantes sont en train de frayer …

A bientôt ….

Philippe Chardonnet 19/11/21

LA SAISON RESERVOIR BAT SON PLEIN.


Bonjour;

Dernier jour de vacances, lesquelles entre rivières et réservoir m’auront offert de belles prises tant en ombres que poissons divers. C’est au domaine des Gerris que je me rend aujourd’hui pour finir en beauté ce long week-end du 11 Novembre.

Pêche de ponton:

A vue ou les poissons de toute espèces maraudent , les refus d’hier m’incitent à finasser je monte une nymphe plus petite, ce qui me réussie …

Pur produit de la pisciculture Stéphane nous offre des sujets magnifiques tel cet omble alis .

Superbe défense celui ci s’est laissé surprendre et pose surpris.

Le ponton me donne quelques poissons, un bon spot .

C’est quasiment à plat ventre pour cacher ma gracieuse silhouette que j’arrive à leurrer cette fario, robe somptueuse.

Un autre spot riche en salmonidés, deux trois prises, puis coup calé .

Changement de ponton et un peu de pêche au stream « Au port »‘ (c’est d’ici que partent les barques).

Deux suivis, sur un stream de taille plus importante conseillé par mon ami Olivier, deux ratés et …

Retour au lodge, débrief avec d’autres pêcheurs, je dis au revoir à Laetitia, et Olivier content de mon après midi. Demain retour à la vie professionnelle…

A bientôt

Philippe Chardonnet 15/11/21.

FARIOS D’UN JOUR AU DOMAINE DU GERRIS, A PECHER SANS MOFERATION…


Bonjour;

Retour en mode réservoir, en ce Dimanche, pour cause de SANAMA, Laetitia gérante du site a quitté quelques heures le domaine, c’est Florent excellent pêcheur qui m’accueille et en attendant que la pluie se calme nous discutons de pêche bien entendu. Quelques gobages sporadiques au loin me laissent envisager une pêche en sèche, lorsque les poissons seront mieux installés.

Au streamer;

J’attaque avec un stream orange, des poissons frais ont été rajoutés en milieu de semaine, histoire de dynamiser la pêche, le résultat ne se fait pas attendre, une prise.. Pas de photo, la carte mémoire du numérique étant pleine je supprime rapidement les photos des journées précédentes, pour faire de la place…Je relance une tirée franche et en force je ramène ce superbe spécimen du Domaine.

Alors que je relance j’ai une sensation « bizarre » la soie en l’air, je laisse retombée et ma soie n’a plus de corps de bas de ligne, une erreur de plus, le matériel était nickel prêt , mais je n’avais pas vérifié la solidité soie/jonction bas de ligne.. Je retourne à la voiture et ramène de quoi refaire la jonction, au passage je vous recommande le petit outil qui permet de faire les raccords.

Florent me rejoint et œuvre en nymphe.

Ma pointe refaite je relance, le nœud accroche dans les anneaux mais bon…Retape pas pris, mais reretape, toujours pas pris , je ralentis et amorce une phase d’accélération, l’animation plait et cette fois..

Cette superbe fario se rend à l’épuisette…

A vue;

Le stream ne répond plus, c’est à vue que je vais essayer de leurrer les farios bien présentent sur les bordures. Seulement voila des refus encore des refus, puis finalement je trouve le modèle du jour et …

Une magnifique fario de plus repart pas contente …

Un passage pluvieux qui arrose copieusement termine cette session à vue.

En sèche;

La pluie s’arrête et un gobage de chez gobage, vous pouvez en voire les vaguelettes sur la photo ci dessous.

Je pose mon imitation quelques cinquante centimètres à proximité du, des gobages devrais je dire …Un gros remous, mais sans prise de l’imitation, je fais patiner la mouche et j’adore ce moment, quand je vois le sillage suivre celle-ci, la gueule s’ouvre et se referme, léger ferrage pour ne pas casser et une autre grosse fario vient se faire tirer le portrait…

Splendide poisson, issue du travail de la pisciculture du Gerris.

Une leçon d’humilité au ponton, ou je retente à vue les ombles, lesquelles connaissant le manège me renvoie à mes chères études…Un gobage, vaguelettes au premier plan de la photo…

Montée franche et re Fario…

Fin de session;

Après avoir salué Florent (et Laetitia au téléphone) je quitte le lodge sous la pluie, content de cet magnifique sortie, ou la diversité des techniques m’aura procuré d’extraordinaires farios.. Je me remémore quand tout jeune pêcheur il y a trés longtemps je regardais ces poissons trophées dans les revues, le jeune pêcheur a quelque peu vieilli le rêve est devenu réalité, mais la magie est toujours là…

A bientôt

Philippe Chardonnet 14/11/21.

UNE PETITE SORTIE A LA RECHERCHE DU GRAYLING AUVERGNAT…


Bonjour;

Troisième sortie à la recherche de l’ombre auvergnat, le « Ligerecus », le temps est couvert, gris à souhait, je pense que la sortie sera intéressante. J’arrive sur le site plein d’espoir et assez confiant .

La misère de chez misère;

Rien de rien, durant un moment qui dure et qui dure, rien n’y fait changement de nymphe, pas mieux , je comprends que je ne ferais pas grand chose et mon assurance fait vite place à de l’interrogation des plus négatives.

Le moral;

Je me booste et insiste peigne et repeigne, je reviens aux fondamentaux, nymphe qui me réussissent le mieux, réglages entre les potences , et surtout la dérive, la dérive…Une touche lourde lorsque je remonte le fil pour relancer, pendu, mais l’épuisette est coincée dans la fermeture éclair du chest pack, que je quitte et jette rapidement sur le banc de gravier, je maintien le contact et démêle la maille du filet de la fermeture éclair, et l’épuisette est de nouveau opérationnelle, j’y dépose le grayling auvergnat et photo…

Pas énorme, mais splendide;

Un grayling qui me récompense de ma persévérance.

Retour à son élément…

Un beau « coup »;

Mais il est tard et je dois rebrousser chemin, je reviendrais ..

Sortie délicate mais l’honneur est sauf.

A bientôt …

Philippe Chardonnet 13/11/21

PECHE DE L’OMBRE DE L’ALLIER A LA MOUCHE; LE SECTEUR DE LA VOUTE-CHILHAC…


Bonjour,

En ce weekend du 11 Novembre , après le secteur de Langeac c’est sur la Voulte-Chilhac, autre lieu emblématique d’Auvergne, que je vais prospecter. La haute vallée d’Allier sort tout juste de sa nappe de brouillard quand j’arrive sur le spot…Du monde, logique au regard de la qualité du site. Je retrouve des connaissances, de moments rapides de partage , car la fenêtre optimale en terme de pêche sera courte …

Vue d’ensemble du secteur;

Juste endormie , le soleil arrive sur la vallée…

Technique;

A la Voute, au regard des veines magnifiques, la noyée est de rigueur …

La touche est sans équivoque , et un ombre pur souche de l’Allier vient poser pour la photo…

Un sujet pas énorme certes mais qui se fait séduire par le train de noyée …

Quelles noyées ?

Pour répondre, du basique avec une touche personnelle.. Je vous partage le train que j’ai monté …

La misère ;

Pas d’activité de surface, c’est en nymphe que je vais prospecter et prospecter le spot ou en noyée j’ai réussi…

J’affine mes réglages, lestages sur cette veine puissante …

Récompense …

Pas énorme mais bon choix technique

Pas d’activité de surface, c’est sur ce splendide sujet que je conclurais ma sortie …

A Bientôt .

Philippe Chardonnet 12/11/21

HAUT ALLIER; LANGEAC/REILHAC A LA RECHERCHE DE L’OMBRE …


Bonjour;

Un niveau qui est passé aux alentours de 9m3, un peu tardivement je me décide à rendre visite au réputé No-Kill de Reilhac sur le haut Allier, le confinement de l’année dernière ne m’avait permis d’aller faire un tour sur ce secteur ou j’ai que de bons souvenirs…J’arrive me prépare …

Et le choc; un paysage lunaire sur cette ile ou il fallait crapahuter pour arriver au bord de l’eau.

Changement géographique du spot:

Ceux qui connaissent l’ile envahie par la végétation me comprendront …Bien ou mal ce déblaiement me semble un peu « extrémiste »…

Finalement, j’arrive facilement au bord de l’Allier …

Technique;

C’est en noyée que j’aborde ces beaux courants, j’insiste, peigne, repeigne durant deux heures rien de rien, trés déçu je passe en nymphe et c’est la même. Je me dis que j’ai fais la route pour rien, je remonte en amont et croise mon ami Steph qui me dit avoir bien réussi sur le coup de midi…D’autres pêcheurs arrivent, le spot ne m’inspire plus et je change de secteur, et vu l’heure avancée , je monte mon ensemble en sèche, avec l’Halloween …Un petit ombret s’en saisit et cela me motive un peu plus. Quelques gobages mais ce sont des petits poissons …Puis deux aspirations qui ne trompent pas c’est plus sérieux…Un, deux, trois passages au quatrième montée et je peste sur mon ferrage trop hâtif , et la mouche derrière dans les branches, un gros juron, vous savez ceux qui vont bien…

Enfin;

Je refais ma pointe et concentré sur la mouche qui dérive pas trop mal, une montée je ferre à retardement et c’est pris et pas vilain du tout …

Ombre superbe de l’Allier ..

Je reste sur cette veine et bien m’en a pris …

Ma sortie est réussie…

C’est fini.

Un coup du soir ou peu de poissons étaient dehors sur ce spot, beaucoup de juvéniles, mais de beaux poissons sont bien présents…La lune se montre au dessus du pont et il faut rentrer …

A bientôt …

Philippe Chardonnet 11/11/21

EN RESERVOIR SOUS LA PLUIE ; AU GERRIS LE RESERVOIR DU 63 SUR CLERMONT-FERRAND ….


Sous des trombes d’eau;

Après d’excellent moments en deuxième catégorie sur la recherche de l’ombre , les niveaux ont montés suite aux pluies (bienfaitrices, ne perdons pas de vue cet apport d’eau, tant qu’il reste raisonnable bien sur), la pêche en Auvergne, secteur 63, se fera en réservoir, lacs ou étang, en attendant des journées plus propices pour Thymallus …

Arrivée sur le réservoir du Domaine des Gerris;

La pluie tombe drue me laissant juste le temps de rejoindre Laetitia gérante du site au lodge pour un café en attendant une hypothétique accalmie …relative mais elle arrive, sous une pluie moindre , j’enfile le waders , la veste et prépare les cannes …Le plus difficile est fait direction Pêche

Vue globale et stratégie ;

La pêche a vue, qui fait la réputation du Domaine sera compliquée, cependant pas impossible …

Première prise ;

…Qui fait du bien au moral trempé…Une arc magnifique …

Changement de tactique;

La pluie s’intensifiant j’opte pour un essai streamer …

….qui fait son job…

Une éclaircie et des gobages, des gobages à portée …

Un régal durant deux heures ou les farios réceptives s’enchainent … mon imitation de sèche étant particulièrement efficace, une vieille imitation de l’époque des Persats (certains comprendront) que je possède, il me faudra repasser à l’étau …après quelques casses et peu être vous partager ce modèle sans prétention .

Quelques photos de prises;

Juste le temps de refaire la pointe, de sécher la mouche …et …

Refaire la pointe pour éviter une casse , resécher, un protocole méthodique à respecter même en période faste …le temps d’admirer le secteur sous une accalmie…Discuter avec un ami…

Les gobages se calment et une dernière prise …sous la pluie qui revient et s’intensifie …

Je n’en parle jamais mais hommage à l’épuisette …

Si ces quelques mailles pouvaient parler …

Epilogue.;

Tout à une fin, c’est le sourire aux lèvres avec un regard d’adulte nostalgique qui regarde l’enfant que j’étais me disant tu vois tu les prends les gros poissons maintenant .Je rentre après une sortie magnifique sur des moments rares et magiques .Merci à la gestion du Domaine des Gerris .

Philippe Chardonnet 05/11/21

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :