EN ATTENDANT LA MOUCHE DE MAI SUR LA SIOULE…


Bonsoir.

J’arrive sur le spot , les eaux sont hautes et teintées, pas agréable  pour le touriste résident du gite, effectivement  plus propice à une autre technique que la sèche. Au fil des années j’ai appris à apprécier ces eaux, des eaux qui affichent une saison que j’adore le Printemps .Depuis 2/3 ans nous vivons des périodes décalées ,pas d’hiver, pas d’eau , de la chaleur , la pêche à la mouche est relativement précoce en sèche, des l’ouverture . Cette année les conditions climatiques à ma plus grande joie sont positives pour la rivière en terme d’apport d’eau. Coté pêche, plus délicat avec le retour de la neige le Weekend dernier.

Les orages de ce début de semaine ont teintés la rivière et rendent certains secteurs inopérant, voire impêchables  en sèche…Cependant il est des lieux que les initiés connaissent ou il est possible de tirer son épingle du jeu .

 

Une fois arrivé sur le spot les éclosions massives font sortir quelques poissons … Il faut en profiter; une vingtaine de gobages durant cet après midi, des poissons modestes  hormis cette prise affichant 27 au Maya truite .

 

 

En attendant la Grande Mouche…

 

A bientôt

 

 

 

ELLES VONT PAS TARDER …LES MOUCHE DE MAI ..


Bonsoir;

Enfin les orages arrivent et les eaux teintées et hautes vont remplacer les eaux froides de la fonte de neiges . Mes repères l’orage de ma fenêtre  descend de droite à gauche  du Puy De Dôme, ce qui n’est pas exceptionnel, mais quand il revient sur ces pas comme sur la photo, ci dessous c’est impêchable le lendemain, mais propice à terme, avec un peu de chaleur  et logiquement d’ici une huitaine ; les grandes éphémères vont apparaître . Les maudits saints de glace  et c’est partit !

Photo de Mme , PATPAT pour les amis .

 

A Bientôt ..