FRAMBOISES, TRUITES ET CHALEUR…


Bonjour,

Direction ou il reste de l’eau bien oxygénée . Le sentier bien ombragé est agréable, encore un peu de marche est je serais sur le spot que je visite quand partout ailleurs c’est plié…

Une petite cueillette à déguster .

Enfin ma longue marche me permet d’accéder aux veines oxygénées, la finesse sera de rigueur …Des spots techniques ou la dérive, la profondeur à laquelle évolue la Nymphe, le placement par rapport au soleil sont les clefs de la réussite…de quoi « criser  » par 30degrés…

Quand tous les facteurs sont réunis, quand mille fois je me suis dis je rentre, le mental fait la différence …

Sur des spots comme celui ci très prometteur, je me dis que ce sera facile ce n’est pas le cas, l’application est de rigueur…J’opte pour des dérives courtes plus précises…

Le travail est récompensé…

La dérive de la Nymphe à l’endroit indiqué par la flèche peut s’avérer productif, le placement du pêcheur sera important …

Touche sans équivoque ….photo et retour à l’eau…

Quelques heures ou la notion d’eau revêt toute sa splendeur … les niveaux baissent inexorablement …

A bientôt .

Philippe Chardonnet. 21/07/22.

SUR LE PLATEAU DE MILLEVACHES…(Session2)


Bonjour,

Deuxième session sur le Haut Plateau , je descends plus en aval du sentier des grands plats (pour ceux qui ont vu le sujet précédent), des spots magnifiques ou la NAF (Nymphe Au Fil ) sera de rigueur…Une luminosité exacerbée rendent les dérives et photos délicates, qu’importent les photos, je vous partage le meilleur des prises de vue …

Une violente tape sans équivoque sur ma perdigone…Des points noirs comme je les aiment..

Des courants idéaux …

En fin de dérive , j’anime la perdi et …

Une veine magnifique, j’accroche et laisse deux nymphes, pas question de caser le coup…

Une belle du haut Plateau …Pas énorme mais ici c’est un beau poisson …

Je suis surpris par cette cavité …

Je jette un coup d’œil…

Une cueillette raisonnée bien sur…

L’auteur heureux remercie tous les amis qui m’auront permis de réussir mon séjour .Vincent et Jean Yves se reconnaitront .

La Corrèze se mérite et je l’ai compris ( prenez une bonne carte routière les panneaux sont rares et petit , le GPS bug ).

Je réitère mes propos du post précédent , les gens sont accueillants , une gentillesse et une humanité exceptionnelle qui correspondent à des valeurs intrinsèques qui sont les miennes ; le partage, l’humilité qui me donnent une leçon de vie …au passage merci à Patrick pour la soirée et l’essai de sa Fender, le bottelneck en porcelaine de Limoges et la poire locale….

A bientôt.

Philippe Chardonnet 12/07/22.

SUR LE PLATEAU DE MILLEVACHES …(Session1)


Bonjour,

Un petit gite et quelques jours de repos sur le haut Plateau de Millevaches. Des routes ou les rares panneaux font que le touriste que je suis se perd facilement, le GPS étant sporadiquement inopérant ….Qu’importe comme me le disent mes nouveaux amis que je saluent, la Corrèze, en terme de département se mérite…Et je vais vite le comprendre au bord de l’eau …La chaleur sévit avec une dominante de vent du Nord …Je ne suis pas non plus dans le meilleur créneau horaire 12h/17h…La pèche sur ce secteur sera en sèche mais le fil plaqué pourrait bien être un choix à envisager, pas le temps de vérifier ..

Retour aux fondamentaux ou la sèche est de rigueur sur ces longs plats interminables … le 10 centième s’impose de fait sur ma 10 pieds soie de Lozere 4…

Les poissons sont modestes, mais quelle plaisir d’en leurrer un en pèche en sèche extensive …

La chaleur avoisine les 30 degrés et c’est dans les veines ombragées que le salut viendra …

Un pur produit local issu d’une gestion patrimoniale par l’Aappma qui gère le secteur et que je félicite .

Je casse un poisson estimé à 30 sous les souches et décroche une 25 …Pour cette rivière du haut Plateau de Millevaches , ce sont de gros poissons …

Le desért, je teste une petite fourmi et …

J’arrive à la fin du secteur et du temps imparti pour cette session , content ….

A Bientôt

Philippe Chardonnet .

Un gros merci à Jean Yves de Gobages pour ses précieux renseignements …et Vincent A….

PECHE A LA MOUCHE SUR LA HAUTE DORDOGNE…


Bonjour;

Retour de deux sorties sur la Haute Dordogne dans la semaine . J’arrive sur le spot, que je n’avais pas fréquenté depuis quelques années, plus tardivement que prévu, j’ai manqué une croisée de départementales. Le soleil est haut déjà…Sandwich avalé, je pars en Tee Shirt, léger…La Haute Dordogne malgré la température élevé en ce début de semaine, affiche un niveau et un degré corrects, par rapport à d’autres rivières, mais je sens que la situation est précaire . Revenons à la pêche…

Je monte un duo de nymphe, mais vu les accrochages je modifie ma technique , une seule nymphe, et vu le fort vent , semi plaqué amont à courte distance pour être précis, c’est l’approche du pécheur qui dans ce cas est importante …Et casses le coup sur plusieurs veines par manque de discrétion …Je ralentis la cadence et l’approche est meilleure…Un bon placement aussi, face au soleil pour éviter que mon ombre couvre la fenêtre de vision de l’éventuelle truite en poste. Je prospecte ainsi dans les cinq mètres sur les profils de veine que je maitrise à mon niveau , une pèche trés technique, un dérivé de la pèche sous la canne et la pêche au fil plaqué… La seule possibilité pour exploiter efficacement ce type de rivière …C’est un compétiteur il y a quelques décennies m’avait montré cette technique qui ne s’applique que sur les rivières de cinq /six mètres , la polyvalence s’exerce sur une veine de sept/huit mètres, relativement profonde quatre vingt cm à un mètre un mètre cinquante … ce qui permet une pèche sous la canne même par un très faible courant , cm par cm…

Arrêt du fil …et le coloris des truites de la Dordogne se caractérisent et sont affirmés par ces « yeux noirs  » un superbe poisson

Je suis dans la « juste pêche  »

Les prises sont régulières …

Tout allait bien et c’était une superbe journée qui s’annonçait…Un orage imprévisible arrive et j’ai commis l’erreur de ne pas faire suivre la veste …Faire suivre tout le barda est 9.99/100 inutile mais voila cela est vérifié, je me retapes les deux kilomètres pour retourner à la voiture récupérer la veste de pluie …Retour au spot sous l’orage et … cela repart…

Peu de temps aprés le scion de pointe de la Jmc Compétition qui rend l’âme par des impacts répétitifs . Donc retour à la voiture , re deux kilomètres …Pour changer de canne . (au passage je vous préconise d’avoir toujours une canne de secours lors de vos sorties )

Je décide de laisser le coté amont qui ne me réussit pas trop et passe en aval…

Deux trois gobages, la Marryat est fait pour cela, c’est une de mes cannes fétiches pour une pèche de surface, une bonne stratégie qui récompense ces galères ci dessus .

Un spot splendide…

Voila pour cette première journée…

La canicule est arrivé en milieu de semaine et je retourne sur le spot, le niveau a dangereusement baissé, il fait 30 degré mais la température de l’eau est heureusement froide , pour un comparatif objectif , il s’agit d’une pêche digne d’un 15 Aout torride mais nous ne sommes qu’au 15 Juin …Les signaux d’alarme que je, nous alertons depuis 20 ans confirment malheureusement mes, nos craintes d’éclairés pour ne pas dire de voyants demeurés …Des donneurs de leçons tant politiques qu’écologique émettent des idées en place trop tardivement, comme d’habitude et voudrait imposer un diktat improbable et non négocié sur le cout des énergies (bien facile d’imputer la guerre en Ukraine et je suis solidaire bien sur de ce peuple qui subi une guerre digne du 19 ème siècle)… Je fais monter ma tension …Revenons à la pêche…

De beaux points noirs …

Superbe robe…

Une luminosité exacerbé par le soleil qui met la truite corrézienne en valeur…

Un mélange de couleur printanière, estival et automnale de part le vent qui par bourrasques jettent les feuilles à peine mature sur la rivière …

Au passage un bon retour de la JMC Passion…avec une réserve de puissance impressionnante .elle convient cependant mieux à un large arbor qui l’équilibre mieux que le Viva …

La canicule arrive et le poisson se cale peu a peu…

Une lame d’eau symbole de vie qui j’espère restera au dessus de ce cailloux pour la pérennité…

A bientôt …

Philippe Chardonnet 18/06/22

EN RESERVOIR SOUS LA PLUIE ; AU GERRIS LE RESERVOIR DU 63 SUR CLERMONT-FERRAND ….


Sous des trombes d’eau;

Après d’excellent moments en deuxième catégorie sur la recherche de l’ombre , les niveaux ont montés suite aux pluies (bienfaitrices, ne perdons pas de vue cet apport d’eau, tant qu’il reste raisonnable bien sur), la pêche en Auvergne, secteur 63, se fera en réservoir, lacs ou étang, en attendant des journées plus propices pour Thymallus …

Arrivée sur le réservoir du Domaine des Gerris;

La pluie tombe drue me laissant juste le temps de rejoindre Laetitia gérante du site au lodge pour un café en attendant une hypothétique accalmie …relative mais elle arrive, sous une pluie moindre , j’enfile le waders , la veste et prépare les cannes …Le plus difficile est fait direction Pêche

Vue globale et stratégie ;

La pêche a vue, qui fait la réputation du Domaine sera compliquée, cependant pas impossible …

Première prise ;

…Qui fait du bien au moral trempé…Une arc magnifique …

Changement de tactique;

La pluie s’intensifiant j’opte pour un essai streamer …

….qui fait son job…

Une éclaircie et des gobages, des gobages à portée …

Un régal durant deux heures ou les farios réceptives s’enchainent … mon imitation de sèche étant particulièrement efficace, une vieille imitation de l’époque des Persats (certains comprendront) que je possède, il me faudra repasser à l’étau …après quelques casses et peu être vous partager ce modèle sans prétention .

Quelques photos de prises;

Juste le temps de refaire la pointe, de sécher la mouche …et …

Refaire la pointe pour éviter une casse , resécher, un protocole méthodique à respecter même en période faste …le temps d’admirer le secteur sous une accalmie…Discuter avec un ami…

Les gobages se calment et une dernière prise …sous la pluie qui revient et s’intensifie …

Je n’en parle jamais mais hommage à l’épuisette …

Si ces quelques mailles pouvaient parler …

Epilogue.;

Tout à une fin, c’est le sourire aux lèvres avec un regard d’adulte nostalgique qui regarde l’enfant que j’étais me disant tu vois tu les prends les gros poissons maintenant .Je rentre après une sortie magnifique sur des moments rares et magiques .Merci à la gestion du Domaine des Gerris .

Philippe Chardonnet 05/11/21

PERCHE AU STREAM…


Bonjour ;

Les grosses pluies de ce Week End ne me permettent pas d’aller traquer les ombres, je cherche une solution de repli, et je me fixe une sortie barrage, seule sortie possible …Bien sur sur ce type de profil la pêche à la mouche devient aléatoire, nous ne sommes pas sur l’Allier, vu les niveaux impraticables qui serait un secteur de jeu formidable, mais l’abnégation, la persévérance seront des éléments nécessaires au pêcheur en barrage et surtout l’observation pour espérer une « maraude » au stream, difficile de rivaliser sur ces secteurs surpéchés au leurres , je mets en place une stratégie logique pour espérer prendre une perchette, une observation d’une éventuelles chasse et il faudra être dessus…Je casse la « croute  » sur les onze heures trente, le temps est chaud et je sais que ce sera compliqué…

J’observe sans prospecter inutilement, des lancers superflus ne servent à rien sur cette masse d’eau de barrage ….

Je me positionne sur une cassure et attends …désespérément…..1h,2h…et une chasse, deux et plié je ne suis pas dans le timing ….dommage …

Je me remotive …45 mn plus tard une chasse …Je lance en plein milieu , confiant et technique validée ..

Bien sur ce n’est pas un monstre, mais récompense un travail d’observation , nous sommes en barrage, et sur deux chasses accessibles , l’adaptabilité, la réactivité me font du 50/100 …

Coté matos , une 9 pieds soie de 6/7 intermédiaire est suffisante …

Un stream dont je peux vous fournir la formule de montage, bien évidemment sur mon blog…

Une chasse , je patiente depuis une heure….et tape …

Je précise nous sommes en barrage et l’approche est autrement …Des que l’Allier redevient à des niveaux corrects , je vous ferais un post…En attendant ma sortie en thématique est réussie, qu’importe la taille, et je vous la fait partager , en ce jour difficile , de trouver un spot ..

J’emmène toujours un ensemble broc …au cas ou..

Ne jamais renoncer ; sera un dogme que je vous partage et qui est mon mode de fonctionnement, il y a toujours un poisson à prendre, même de petite taille en des conditions extrêmes

A Bientôt …

Philippe Chardonnet 04/10/21.

RETOUR DE MATERIEL: SAISON PREMIERE CATEGORIE 2021…


Bonjour;

La saison 1ère catégorie vient de s’achever et je vous fait un retour du matériel utilisé en mode intensif trois sortie par semaines et en matos il me faut du costaud surtout en Auvergne ou l’on ne pêche pas sur du gazon…

Premier retour sur les cannes utilisées; du classique et du moderne …

Marryatt en sèche et la Stratège en NAF. Découverte de cette année dont je vous avais parlé il y quelques mois.. Cette canne au fil des semaines s’est fait une unanimité , tant par les blogs que dans la presse spécialisée…Pour mon avis une canne que l’on oublie en action de pêche reste un élément de fiabilité, vos TMS et tendinite apprécieront la légèreté…Merci à un de nos champions JBA…La qualité des éclosions en Juin m’a amené à pêcher à deux cannes montées pour être efficace…Donc j’ai dépoussiéré ma Marryat que je n’utilise qu’en sèche et qui m’a procuré de belles émotions sur les ombres et truites de 40 en activité de surface sur la Sioule, fait assez rare et sur un secteur bien localisé , que je ne m’explique pas …je ferais un suivi l’année prochaine …

Coté moulinets , du sur et polyvalent, sur un de mes Vivas.(relli) , l’ajout de kit tel cet adapteur Nymph au Fil est indispensable …

Coté large arbor , cet excellent moulinet que je m’étais offert il y a 5 ans lors de mon arrêt du tabac…

Coté Waders que de la satisfaction en retour sur une saison ! Et SAV au TOP…

Coté chaussures de Wading c’est le nerf de la Guerre…

Un échange avec Sébastien pour régler le petit soucis au dessus de mon pouce comme vous pouvez le voir et tester une QS , sans doute à la réputation de la marque …Autrement comme les rangers de l’armée , lourd au départ , mais pantoufles après, je vous ferais un suivi…

Un excellent concept, les poches aimantées sont exceptionnelles , j’ai sollicité Frédéric pour un travail en terme de fiabilisation au niveau des coutures et les fermetures éclairs de derrière, une fois amélioré , ce gilet déjà primé deviendra une référence !

Des petits rien

Trucs et astuces ; des sacs de cuisine zip pour conserver vos bobines de fils et ou autres au sec…

Et un petit concept perso, sur vos coques de téléphone , une petite bande fluo pour retrouver facilement votre portable, surtout s’il est en mode silencieux, la couleur resort facilement dans le Bazard quand vous pliez les gaules ….

A bientôt .

Philippe Chardonnet ….24/09/21.

ALAGNON DELICAT MAIS SUR LES SECTEURS PEU CONNUS …


Bonjour,

Pour cause préparatifs en vue de déménagement, un emploi du temps chargé, avec les chaleurs caniculaires, les 15 premiers jours ne sont pas du reste les meilleurs pour la pêche .

Le refroidissement amorcé ce matin sur les hauteurs , m’incite à tester une sortie…

J’arrive sur le spot du Boulevard Des Allongés…

Pêche délicate, que j’ai du mal à trouver puis enfin …

Tout cela à prospecter, impossible sur le temps imparti …

Content de constater une diversité en taille, bénéfique pour la rivière, content de constater que le frai se révèle producteur et abouti au fil des saisons…

Les truites sont sollicitées comme toujours en Aout , il faut les chercher sur des postes logiquement moins sollicités …

Le niveau devient bas au fil des jours, mais grâce aux pluies de Juillet , le niveau d’alerte n’est pas atteint en terme de température de l’eau par rapport à l’année dernière …

La pêche est bien engagée…

Sauf que des bourrasques de vent rendent la pêche inopérante, même en plaqué…

De surcroit je constate des traces de semelles sur les roches, je sais qu’un pêcheur est devant moi , j’insiste un peu, j’aperçois l’individu de loin …je plie bagage …Une belle sortie tout de même ..

A Bientôt …

Nous nous installons et la fermeture se fera sur la Sioule ou je ne serais pas loin ..

Philippe Chardonnet 18/08/21.

DE L’EAU C’EST BIEN ..


Bonjour ,

100 KLMS pour pêcher 500 mètres de rivières , il y a quelques chose d’irrationnel, il en est ainsi, le pêcheur que je suis ne se pose pas de question !

Après 45 mn de bouchon, sous des trombes d’eau …J’arrive sur mes 500 mètres, déjà il n’y a personne , sur un Samedi , c’est top…Je soulage une envie pressante, vous savez celle qui se fait sous la pluie, la vraie pluie d’orage , donc trempé….Je me change vite fait, les chaussettes sont trempées avant de rentrer dans le Waders 5 couches dernièrement acquis ;))….

Je fais un peu de marche, pour atteindre le spot sur ma main , le fil colle , un raté , deux nymphes laissées , le lestage est compliquée , la rivière monte , descend en fonction de la pluie qui tombe et/ou s’arrête, à cette hauteur c’est radical de s’adapter rapidement….

Les touches sont violentes, les truites sont vives et se défendent avec force ce qui est remarquable pour cette taille…

Difficile de trouver un lestage passe partout, il faut changer sans arrêt … sur ce type de spot, prendre, son temps, être méthodique…Ne pas ménager sa peine, je crise après plusieurs accrochage sur lesquels je casse délibérément ma pointe pour ne pas casser le coup peux nombreux à cause des niveaux…

La clef du résultat…Une truite bien dodue comme nous les aimons…

La pluie se calme un peu…histoire de sécher un peu la veste de pluie…

Truite avec des points noirs splendides …

L’orage revient …Il est temps de se « ramasser »

A bientôt ….

Philippe Chardonnet 03/07/21…

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :