CARREFOUR NATIONAL PÊCHE ET LOISIRS OU SALON DE CLERMONT…


Bonjour;

Une trêve dans l’hiver, de retour après la crise du COVID…Le CNPL est enfin de retour en ce Janvier 2023. Si ce salon a malheureusement perdu les valeurs premières, humaines, qui lui faisait sa renommée en terme de salon généraliste, il a le mérite d’exister et il sera pour moi l’occasion de retrouver quelques amis qui font le déplacement.

Un constat vous l’aurez remarquer aucune diffusion gratuite, ou trés peu de place (au passage merci Jérome E.) par rapport aux autres éditions.

Une organisation pas au top coté accueil, impossibilité de se garer, le salon correspond également au salon étudiant sur lequel je me suis retrouvé pour n’être dans la bonne file. Le chargé de contrôler les places limite très limite qui est aimable comme un triple avec ardillon,

Un salon qui a un cout et dont la vocation s’oriente vers d’autres budgets .

Coté Mouche, bien sur peu le SANAMA est là pour cela, Angelfly, Fish and Fish sont les rares enseignes à s’être déplacés, ne pas voire l’historique M.Sandon (Soie de Lozere) sur ce salon en dit long.

Un salon qui ravira certains je pense. L’intérieur est chauffé, ce n’était pas le cas avant.

En voyant ce monde, potentiels pêcheurs je me dis que nos rivières sont sauvées, tout ce monde présents en AG, participant à la vie et la pérennisation de nos cours d’eaux, mais qu’en sera t’il ? Je ne suis pas dupe

Un salon qui a le mérite d’exister, qui a perdu son âme, vous l’aurez compris qui ne m’aura pas emballé .

Ne supportant plus le soleil violent et les effets dévastateurs de ses UV je profite de la présence de la firme Kuruk pour échanger de mes problématiques .

Désolé pour la qualité de la photo, excellent accueil de l’équipe Gracia (ci dessous) qui m’expose la recrudescence des problèmes dermatologiques et de santé liés aux UV, fait renforcé par le réchauffement climatique. Je me procure une paire de gant dont l’usage est plus destinée à la pêche en mer et sous d’autres latitudes, qu’a notre région d’Auvergne .Je testerais, et vous ferais un retour.

A Bientôt .

Philippe Chardonnet 23/01/23

PECHE DE L’OMBRE SUR LE HAUT ALLIER EN DEUXIEME CATEGORIE…(suite…)


Bonjour;

Suite de la recherche de l’ombre sur l’Allier, après le secteur de Brioude à Langeac, nous abordons le secteur de Langeac à sa limite première catégorie St Arcons d’Allier.

Les niveaux de l’Allier sont soumis aux lâchers de barrage de Poutès, le nouveau Poutès mis à jour en terme d’aménagement mérite que l’on s’y attarde un peu

Le nouvel ouvrage reconstruit, prévu à l’origine à 4 mètres de haut, mesure in fine 7 mètres avec deux vannes centrales qui seront ouvertes 91 jours par an, pour faire en sorte que les saumons puissent remonter le lit à des moments clés fixés par les stations de comptage, à la fin du printemps et à l’automne. Ce projet a aussi fait passer le lac de retenue de 3,5 km de long à 400 mètres. Ceci afin de permettre au saumon qui descend (dévalaison) de franchir la retenue plus rapidement il mettra désormais quelques heures à trouver le passage le menant en aval du barrage contre quelques semaines par le passé. En complément un système d’ascenseur à poissons avec une passe servira en dehors de ces périodes de migration. (cf Le chasseur Francais du31/10/22)

Les niveaux ne permettent pas toujours la pratique de la pêche, les variations de débits en période de pluie ne sont pas rares et la prudence est de rigueur! les applications Vigicrues et River App restent d’une grande utilité pour planifier vos sorties.

Par niveau bas L’Allier se dénude et révèle des spots sublimes, l’alternance sèche, noyée, NAF permet de surprendre les ombres, que nous recherchons.

Ici c’est en NAF que je mets à l’épuisette cette individu .

Un courant ou la pratique de la noyée…

…se révèle un must.

Une vue grandiose du Haut Allier.

Magnifique rivière.

Pas énorme, belle défense cependant.

Tableau automnal.

Gobage furtif, le petit CDC fait son job.

Une souche sculptée par les hautes eaux…

Une petite nymphe et tirée du fil, léger ferrage pour ce petit sujet à la pupille cerclée d’or.

La sortie touche à sa fin…

Retour à son cailloux

Un dernier coup en noyée

Sur la droite après le pont c’est le passage en première catégorie (prochain projet de post pour 2023)

A Bientôt.

Merci à Thierry pour la photo.

Philippe CHARDONNET 13/11/22

UNE JOURNEE AU DOMAINE DU GERRIS…


Bonjour

En ce Mardi, destination Le Domaine du Gerris pour enfin une ouverture, la chaleur et la température de l’eau élevées ne permettaient pas un démarrage saison réservoir plus tôt. J’arrive sur le Domaine à l’aube, le temps n’est pas de saison, température douce et bourrasques de vent. Quelques gobages, le temps de prendre le café et de discuter un peu avec Laetitia gérante du site.

Et direction le bord de l’eau…

Premier omble alis histoire de se mettre dans l’ambiance.

Des arcs tournent dans l’anse mais il faut un peu de patience pour en décider une…

Une belle arc vivace qui se rend après une bataille digne de l’espèce.

Le vent redouble de violence réduisant la pêche à vue à peau de chagrin.

Le streamer est violemment attaqué par cet autre omble superbe.

L’ami Olivier spécialiste du domaine me rejoins et nous partageons un bon moment de pêche.

Au hasard d’une bordure, découvrez les deux aguabonitas sous la branche, la pêche à vue y est possible.

Après quelques essais la bonne mouche est prise régulièrement par les aguas…

Direction le port pour le coup du soir.

Le stream est violemment attaqué par cette magnifique agua au couleur de feu.

La nuit tombe déja sur le Domaine, une belle ouverture, une belle journée de pêche …

A Bientôt

Philippe CHARDONNET 09/11/22

PECHE DE L’OMBRE SUR LE HAUT ALLIER EN DEUXIEME CATEGORIE…


Bonjour ;

Le Haut Allier, de Brioude à sa limite première catégorie St Arcons d’Allier offre des paysages exceptionnels, faisant de cette rivière une des plus belles de France, un joyau de la nature ou jadis le saumon y était roi, quasiment disparu aujourd’hui, j’ai eu la chance d’en voir un il y a une dizaine d’année alors que je cherchais l’ombre. Je recherche Thymallus lors de ce sujet de Brioude à Langeac, un post futur est en projet pour la partie Langeac /St Arcons (à suivre). J’espère que ce sujet vous donnera envie de pêcher sur un site fabuleux. Les accès ne sont pas toujours pas facile, la prudence est de rigueur, le recours à un guide peut s’avérer une solution pour découvrir le Haut Allier .

La noyée, un classique pour aborder de façon extensive ce secteur avec un courant régulier.

Une tape dans la canne …la mouche intermédiaire du train est prise.

Un bras magnifique abordable par 10m3, un vent violent m’empêche de pécher de façon optimale.

Perdu au milieu de nulle part…

Petit poisson deviendra grand qui sait …

Ombre issu d’alevinage et de soutien récent. Chacun pensera ce qu’il veut .

Le soleil se couche..

Aprés un café à l’hotel du P.

Une belle veine à prospecter en ce début de matinée

La noyée en Mohair est validée;(cf un ancien post)

https://rivieresdauvergnealamouche.com/2022/04/03/nouveau-materiau-a-tester/

Pas de gros sujets…mais bon…agréable sortie .

L’eau est montée de quelques centimètres, un fort vent et une baisse de pression ne favorisent pas l’activité …

Les ombrets s’en donnent à cœur joie …

Changement de secteur…

Le vent redouble de violence, je ne pourrais tester la sèche et la NAF. C’est en noyée que je terminerai ma sortie comme je l’ai commencé.

Un jour et demi sur ce splendide secteur du Haut Allier, ou je reviendrais par une belle journée après une petite gelée … La météo n’était pas au rendez-vous, le vent à la limite de la tempête par moment témoigne-t-il du réchauffement climatique…

A bientôt

Philippe CHARDONNET 04/11/22

LES OMBRES SUR L’ALLIER; SECTEUR PUY-DE-DOME


Bonjour

L’Allier dans sa partie du Puy De Dôme est à découvrir quand les niveaux le permettent comme en ce moment. La recherche de l’ombre, tant en noyée, sèche, ou nymphe, s’avère ludique sur ces magnifiques spot entre Brassac et Coudes.

Nous n’avions pas pu faire une sortie ensemble mais c’est avec une grande joie que je retrouve mon ami Jérôme Piétri, nous nous étions pas revu depuis la grande époque du Servieres. Je ne vous présente pas notre bluesman préféré et vous laisse découvrir sa page FB si des fois elle vous avait échappée.

https://www.facebook.com/jeromepietrimail

Nous nous retrouvons pour un après-midi de pêche des plus agréables, le temps idéal, les poissons joueurs, un bon moment de partage.

Vue du spot ci-dessous.

Des prises régulières, sans être énormes …

Le potentiel de l’Allier est intéressant en terme de développement halieutique …

Jérôme m’appelle, une belle prise …Thymallus s’appuie de tout son étendard dans la puissante veine, et après quelques ruades…

Pose photo avant de rejoindre son élément…

A bientôt

Philippe CHARDONNET 11/10/22

LA RIVIERE ESPERANCE; LA DORDOGNE MONTCEAUX, ARGENTAT A LA RECHERCHE DE L’OMBRE…


Bonjour;

Quelques jours de congés et l’envie de descendre sur la Dordogne, mes amis de Gobages m’orientent vers un hébergement, par chance il reste une chambre d’hôte et je remercie Mr Lavergne pour son accueil durant le séjour. Départ sur les 05h00 par un temps frais, la route se fait rapidement et je peux enfin contempler la Rivière Espérance à Argentat-Sur-Dordogne du haut du Pont de la République…Photo du haut le pont de la RD1120, aval du No-Kill , ci-dessous amont du No-Kill . Sa célèbre gabare se distingue en fond de quai, j’apprends que le courpet est un ancien type de gabare et que le nom d’Argentat était utilisé pour le nommer.

Le débit est annoncé à un peu plus de 10m3, le soleil, une température élevée, la pêche de l’ombre sera compliquée. Je me décide à me rendre sur Monceaux-Sur-Dordogne l’eau y courant un peu plus. Je prends un double café chez l’emblématique Bistrot de Pays « Chez Maryse ».

Vue en aval du Pont De Montceaux (un pêcheur se devine en bas du courant à droite).

Je me gare après autorisation, merci, au Camping Au Soleil d’Oc.

Quelques beaux gobages mais ce sont des truites, j’en rate une et décide de monter un peu plus haut…

Après un échec en noyée dans les courants, les rapides « malpas ». Je partage un moment avec un guide qui me confirme la difficulté du moment en terme de pêche. Je m’oriente sur le spot célèbre d’Escourbanier ou nous nous retrouverons une douzaine au coup du soir…

Un gobage, un autre mais les montées ne sont pas régulières et compliquent la pêche, j’entends un des pêcheurs dire à un de ses amis « je t’avais pas dit que ce serait facile »…

Je passe en revue ma collection de sèches mais leçon d’humilité… je raterais un poisson ou sans doute un refus…Seul deux poissons dont une truite seront prise par un pêcheur sur ceux présents…

Le lendemain, direction Argentat Passion pour une mise à jour de mouches sèches du moment que me conseille J.Ch.Petit…

Quelques gobages au niveau du pont du No Kill…

No comment…

Une aspiration sur un gobage sur le côté gauche de la pile, ferrage, du lourd au bout mais décroché…

Dans les courants…

Enfin j’en ai un…

Une veine propice…

Mais c’est une Fario locale…

ET ENFIN LE GRAAL.

Puis un autre…

Un autre spot du No- Kill.

Un fort joli sujet

Un petit au revoir à la célèbre statue…

A Bientôt.

Philippe CHARDONNET 10/10/22

FERMETURE 2022 SUR LES RIVIERES MYTHIQUES D’AUVERGNE; L’ALAGNON ET LA SIOULE…


Bonjour;

Trois journées de pêche intensives pour cette fermeture première catégorie, deux journées sur l’Alagnon dans le Cantal et une journée sur la Sioule. Je vous partage ces sorties, tout d’abord direction le Cantal ou les ombres de l’Alagnon sont au top de leur forme. Il est vrai qu’il y a eu de l’orage la semaine dernière, d’autre part la température a chuté et il fait frisquet ces matins

De belles veines comme celle-ci dessous abritent de beaux sujets.

La touche intervient lors du relevé de la canne et un beau sujet s’est saisi de ma perdigone.

Les prises d’ombres sont régulières et toutes les tailles sont bien représentées ce qui reste de bon augure pour la pérennisation de l’espèce.

Un autre spot. Au premier plan je ne me prononcerais pas sur la présence du tuyau…

Arrêt du fil et de belles ruades dans la veine puissante avant la mise à l’épuisette .

Coté truite plus délicat mais de beaux poissons .

Magnifique fario de l’Alagnon.

Celle-ci sera la dernière de la saison sur l’Alagnon…

Une petite vidéo.

*******

Changement de décor La Sioule, secteur qui m’a vu grandir (et qui me voit vieillir) Châteauneuf les Bains

Le fameux plat de chez D.

C’est en aval de Châteauneuf que je prospecte…

Un ombre, une truite, mais rien d’énorme…

Je rencontre un pêcheur, moment d’échange sympathique. Puis je prendrais quelques poissons sur ce spot.

La dernière de la saison 1ère catégorie 2022…

La vierge veille sur la vallée…

Saison première catégorie terminée.

A bientôt.

Philippe CHARDONNET 18/09/22

PECHE DE L’OMBRE AU PAYS DU LAMA…


Bonjour;

Session Ombres au pays du Lama, il est tôt quand j’arrive, un peu frisquet en ce pays, mais j’apprécie cette humidité.

Premier poisson, des fois je redoute la première prise à peine le duo de perdigones mises à l’eau, en général je ne vois plus rien après, mais bon je me satisfais de l’instant présent…

Un sujet magnifique, mais toujours pas de Lama en vue…

Une vue du spot qui sent bon Thymallus…

L’ensemble Viva/Stratège chauffe…

Le pays du Lama m’offre un potentiel énorme et une veine qui s’étire, mais toujours pas signe de l’animal…

Vu que Thymallus est réceptif je teste une nouvelle perdigone qui fonctionne et se trouve validée…

Liserai d’or autour de la pupille…splendide création de la nature…

Des courants prometteurs…

Plus petit mais magnifique, je m’interroge le pays du Lama n’est-il pas dans une réserve…

Remise à l’eau quand je sens une présence diffuse…

Je quitte la rivière des eaux et regarde dans la direction du bruit, une forme se détache, j’augmente le zoom de mon numérique au max et je l’aperçois..

LE LAMA !!!

Le vent tourne un peu, alerté sa tête se tourne dans ma direction. Je m’approche, pour l’apercevoir sans zoom sans l’effrayer.

Son air fier et dédaigneux en dit long sur ce qu’il pense de ma présence sur son terrain…

J’en ai oublié ma ligne qui traine en aval quand une secouée m’agite le bras…Un ombret me sirote la nymphe, preuve d’une bonne santé du pays du Lama, en terme de pérennisation de l’espèce Thymallus…

Je me refocalise sur la pêche et une autre prise d’une autre taille, trois tailles différentes Thymallus est bien représenté ici….

Une belle sortie que je réitère le lendemain avec mon ami Philibert. Deux belles sessions ou les Thymallus du pays du LAMA furent actifs à mon plus grand bonheur.

A bientôt …

Philippe CHARDONNET 12/09/22.

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :