SUR LE PLATEAU DE MILLEVACHES …(Session1)


Bonjour,

Un petit gite et quelques jours de repos sur le haut Plateau de Millevaches. Des routes ou les rares panneaux font que le touriste que je suis se perd facilement, le GPS étant sporadiquement inopérant ….Qu’importe comme me le disent mes nouveaux amis que je saluent, la Corrèze, en terme de département se mérite…Et je vais vite le comprendre au bord de l’eau …La chaleur sévit avec une dominante de vent du Nord …Je ne suis pas non plus dans le meilleur créneau horaire 12h/17h…La pèche sur ce secteur sera en sèche mais le fil plaqué pourrait bien être un choix à envisager, pas le temps de vérifier ..

Retour aux fondamentaux ou la sèche est de rigueur sur ces longs plats interminables … le 10 centième s’impose de fait sur ma 10 pieds soie de Lozere 4…

Les poissons sont modestes, mais quelle plaisir d’en leurrer un en pèche en sèche extensive …

La chaleur avoisine les 30 degrés et c’est dans les veines ombragées que le salut viendra …

Un pur produit local issu d’une gestion patrimoniale par l’Aappma qui gère le secteur et que je félicite .

Je casse un poisson estimé à 30 sous les souches et décroche une 25 …Pour cette rivière du haut Plateau de Millevaches , ce sont de gros poissons …

Le desért, je teste une petite fourmi et …

J’arrive à la fin du secteur et du temps imparti pour cette session , content ….

A Bientôt

Philippe Chardonnet .

Un gros merci à Jean Yves de Gobages pour ses précieux renseignements …et Vincent A….

REPLI STATEGIQUE SUR LES RIVIERES D’AUVERGNE EN HAUTES EAUX…


Bonjour ,

Les rivières refont le plein, et c’est tant mieux, mais pour le pêcheur addict que je suis, je cherche , consulte mes notes et un pari, une rivière qui monte rapidement et qui redescend tout aussi rapidement …, J’arrive sur le spot, désolé pour la qualité de la photo, comme vous pouvez le voire c’est encore tendu…

Bon le niveau baisse et rapidement, sur ce secteur, ce sera peu être jouable …

Difficile de progresser, le courant est fort , il faut prospecter par saut de puce, en remontant la rivière par la broussaille….

Des pêcheurs habitués des eaux fortes profitent au lombric ou cuiller, ce qui complique ma sortie …Mais je trouve la pêche, seuls les « riquettes » sont dehors et je m’en satisfais aux regard des conditions d’autant plus que la chaleur revient …

Les prise s’enchainent mais rien de sérieux…

La, j’ai cru que c’était une belle mais pas du tout ma nymphe de pointe s’est accrochée et celle en potence tournoie et pan, une riquette de jette dessus et tournoie, j’ai de la chance pas de casse, la mouche de pointe se décroche, la pause photo, etc…

Je teste une nouvelle canne à un budget intéressant, par ces temps de cris…, qui possède une bonne réserve de puissance et qui fait le Job…

Au passage j’en profite pour vous parler de recyclage , qui allie le consommable et l’environnemental, petit test de Sykaflex que mon ami David avait tester sur ses waders et m’en avait fait part …Quand vous allez jeter vos vielles chaussures de wading ,essai radical…

Les Patagonias se refont une santé, quelques sorties et le Sykaflex s’il tient sera amorti …Je vous ferais un suivi.

A bientôt …

Philippe Chardonnet 29/06/22..

HAUTE SIOULE EN SECHE ; ENFIN…


Bonjour ;

J’arrive sur le spot , du monde , de la voiture, le Duster de mon ami Stephane , en guidage certainement…Cela va être compliqué, mais bon ce secteur je le pratique depuis 2002 avec quelques années de garderie, ce qui m’a forgé un peu d’expérience , je me rappelle d’un petit linéaire technique et pas sollicité, il faut marcher, sortir des sentiers battus, comme disait mon ancien président …Et c’est ici.

Une remarquable activité de surface, que je « foire » pris par le temps, je bosses cette nuit ..Qu’importe aujourd’hui j’ai ce « précieux temps  » …Effectivement nôtre activité demande du temps, de l’observation, un peu de technique qui s’engrange au fil des sorties …Des bredouilles, puis une prise, puis 2/3, puis la 10zaine, et plus …Cela s’acquiert au fil des années, tout comme sport, la « practise » régulière est synonyme de progrès. La pêche en dilettante, ancestrale ou « draguer  » un sedge au coup du soir ou une concentration de pêcheur, légitimement est là jusqu’à nuit noire, n’est pas forcément justifiée…Avec un peu d’observation des éclosions se produisent à des heures diverses , question d’exposition, de température ratio eau/air optimale.

La bonne imitation au bon moment , la période émergente, de l’éclosion, avec un peu de connaissance du biotope est excellente, d’où la nécessité d’anticiper (quand les mouches sont présentes j’estime qu’il est un peu tard ) avec des petites imitation flottaison basse en CDC cela y fait …

Sur cette photo vous remarquerez que les ailes ne sont pas encore affirmées, un stade précaire, pour l’insecte ….Stade que les truites raffolent…

Pèche de l’eau sur les gobages observés et non concrétisés hier…

Prises qui me confirme mon observation d’une part de la veille, l’heure de l’éclosion, selon certains spots cette heure varie …

Une prise comme celle ci sur la Haute Sioule ne s’improvise pas …Ce sont mes poissons préférés 30/33 cm…et pour ce secteur ce sont des poissons des plus respectables …

Pour les XXL .truites de 50/60 mon ami Leatitia au Domaine des Gerris me propose des poissons hors normes…

Une Fario magnifique et bien nourrie, ce qui en dit long sur l’éco système de la Haute Sioule …

Centimètre par centimètres je prospecte en péchant l’eau comme me l’avait montré mon ami Serge B…(l’inventeur du Viva )

Impossible de trouver une bobine de Viva, je fonctionne avec deux moulinets j’en met un de coté …et profite du deuxième sans possibilité de rechange (mon Ami Dom que je croise m’en a promis une sympa de sa part, sa gentillesse. Un passionné de la Sioule, on se croisera pour l’ouverture de l’ombre fin Mai, et un post suivra)…

Revenons à nos moutons , le Viva …J’appelle Benoit, pour un avis sur L’Otofly. Benoit toujours dispo; me réponds c’est un Viva…Effectivement, idem à l’identique, livré avec une bobine, à un tarif aux alentours de 80/90 euros …Je suis bluffé…Je ne puis que vous inviter à le tester ,..

Le job est fait …

Les prise en sèches s’enchainent …La soie de 4 de Lozere de mon Ami Michel est sur l’Otofly. Et belle « sauvageonne « 

Un gobage entre les deux blocs en haut en droite …

Mon imitation avec un quill d’un célèbre volatile de plume de Lozère que mon ami P. m’avait envoyé, se révèle d’une efficacité …

Voilà , un petit sujet qui j’espère vous donnera envie de remettre à l’eau toutes vos prises..

Philippe Chardonnet 02/05/2022.

Au plaisir de se croiser ..

OUVERTURE 2022, PLUVIEUSE. OUVERTURE HEUREUSE …SAVOIR APPRECIER…


Bonjour,

Je me l’étais promis être au bord de l’eau à 06h31(lors du confinement .) heure légale,.. Sous des trombes d’eau, je me prépare, je sais que le créneau sera de faible amplitude, mais qu’importe, je retrouve la Sioule. C’est avec ma JMC Compétition revisitée par mon ami Eric , et un petit moulin de chez Scierra, que je possède depuis quelques années équipée d’une soie de Lozere numéro 0 de chez mon ami Michel Sandon, (un personnage exceptionnel dans le milieu de la pêche de par sa discrétion et ses précieux conseils, avec un SAV assumé dans le souci de ses clients , je vous invite a tester une de ses soies en 4/5 pour découvrir) que je ferais mon ouverture

La pluie qui tombe altère la qualité de la photo, mais qu’importe ces heures sont bienfaitrices pour le moral, et j’oublie pour quelques heures les crises, Covid, guerre en Ukraine et autres inepties .

Première prise de l’année, petite 23, maigre, déjà les couleurs de la Sioule, ces poissons étaient ramassées il n’y a pas longtemps et légalement …

Une magnifique photo de la Haute Sioule, le temps passe vite il y a 20 ans j’allais rejoindre ce secteur …

Ces poissons modestes certes, me donne de l’espoir pour les saisons à venir.

Des prises régulières sur un créneau bien déterminé.

Voilà, une excellente ouverture 22 sur la Haute Sioule…Les confinements passés laissent une notion « Savoir apprécier « . Une pensée amicale à mes amis du Sud frappés par les inondations, particulièrement sur l’Orb…Ces poissons modestes leurs sont dédiés .

A Bientôt

Philippe Chardonnet 13/03/22

LES COLLES: UTILISATIONS DIVERSES ET SPECIFIQUES…(ne pas y perdre son latin)


Bonjour;

L’utilisation des colles dans le domaine de la pêche relève de l’empirisme, mais après de nombreux essais je vous fait un retour sur ce sujet qui mérite attention. De la réparation d’une paire de cuissardes en caoutchouc, d’un waders néoprène, ou goretex, du ressemelage des semelles feutres sur vos chaussures de Wading, d’un changement d’anneau de canne à une consolidation des nœuds de BDL (Bas De Ligne), et bien sur en montage.

Un document wikipedia à découvrir ;

https://fr.wikipedia.org/wiki/Colle

Les colles expérimentées, liste non exhaustive;

1) Des colles génériques…

…. destinées à un usage familiale, et qui peuvent être détournée en mode Pêche pour un dépannage rapide ; exemple vos semelles feutres (sur les secteurs ou elle sont autorisées) se décollent et c’est bien sur toujours quand vous rentrez d’une sortie qui a été fructueuse et que vous prévoyez une sortie , motivé, pour le Week -end d’après…Une alternative ; lavez , séchez , sèche-cheveux ou autre, je ne vous oriente pas sur le sèche linge, ne voulant pas vous créer des soucis …Bon le process; vous rentrez le Samedi soir , 15 truites en sèche, une âme de champion, la semelle feutre ne tient que par miracle, en Auvergne , indispensable ou risque en terme de sécurité…vous lavez, sécher, par tous vos moyens , il faut que ce soit sec le Mardi ou Mercredi 12h00 impératif…Vous badigeonner avec la colle générique , et vous envelopper votre semelle /chaussure avec du scotch marron de déménageur , marron, vous visualisez , le scotch fait office de presse…L’objectif étant d’être prêt pour le J+7 de votre superbe sortie. …Otez le scotch le Vendredi soir … Ce process vous aura sauvé votre wek-end en général l’activité se calme au regard des sollicitations et des conditions idéales ….La tout le monde se ramasse en terme de sur fréquentation, et vous aurez le temps de prendre le temps pour analyser votre problématique avec vos semelles et chaussures….Si vos chaussures sont de qualité, continuez la lecture…

2) Les poix et colle de type UHU…

Ici un tube de poix , la colle UHU en bâtonnet pour les débutants, en terme de gain de cout est a prioriser pour s’entrainer au Dubbin Loop, avec un masque de lapin, bas de gamme. …Une fois le tour de main acquis, passez de la colle UhU à un bâtonnet de poix et un masque et poils de lièvre de qualité.

3) Une valeur sure …

Ici , Loctite …

Certainement le produit que j’utilise le plus , en montage, préparation de perdigon et / ou nymphe, réparation d’anneau de canne…Une utilisation sur les noeuds de BDL (Bas De Ligne).

3)La colle fournie avec certain waders…

A utiliser sur les waders goretex, un peu compliqué d’emploi, fournie avec un kit de réparation, parfois l’usage d’un fer à repasser est demandé …Je n’ose m’aventurer sur ce terrain, craignant d’avoir du repassage à faire en retour (LOL)…Efficace en suivant le process …

4) Un incontournable …

Conçu pour la réparation des waders, le sommum. Il y a une dizaine d’année alors que je fumais des roulées, période de début de prise des mouche de Mai, j’observe quelques débuts de gobages , je me dis « j’en roule une et je rentre dans l’eau », une dernière taffe, le mégot dans le cendrier , et j’attaque le gobage ….Une grosse infiltration dans la waders bémolise mon lancer. J’inspecte le dessus du genou du waders et je comprends qu’un morceau de tabac à rouler incandescent m’a fait une trouée d’un demi centimètre…La pêche est terminée, impossible d’accéder aux gobages avec de l’eau a mi ventre ….La rage …Je rentre séchage du wader et application du STORMSURE , je laisse prendre un jour et retour sur le spot 2 jours plus tard …Un excellent produit !

5) Merci mon cordonnier !

Mon ami Olivier me fait partager une de ses colles néoprène …Je la conserve ainsi dans une 1/2 bouteille d’eau, pinceau à l’intérieur pour éviter le dessèchement de celui-ci… comme Olivier me l’a préconisé …Dépanne dans toutes les situations …waders, chaussures etc…

6) Merci mon cordonnier!

Une colle hyper puissante, pour les passes lacets défectueux, cela arrive….

7) COLLE ET RESINE

La Solarez de chez Pierre ..

La résine UV Diamond Fine de chez mon ami Eric L. dont je ne peu plus me passer , et j’ai réparer une anneau sur ma vielle Loomis avec.

Toutes mes Perdis sont polymérisés avec une lampe UV adaptée, a suivre …

8)VERNIS

Pas loin des colles, puisqu’ils assurent vos noeuds de fin de montage et solidifient vos perdigons , je m’en sers également pour vernir un fil de montage qui servira en cerclage , Palaretta etc…

Conclusion.

Les colles , vernis, résines (l’epoxy que je n’ai pas évoqué) sont légion, je vous ai livré mes principales sur lesquelles vous pouvaient compter, elles représentent un budget .Elles sont d’autant plus réactives au milieu ambiant , d’où la problématique des semelles de feutre qui se décollent , une majeure partie de ses chaussures sont fait en Chine et/ou proximité, la colle à une certaine température n’a pas le temps de se fixer en traversant l’Europe et les chaussures peuvent se retrouver dans un dépôt à une altitude qui fait varier bien sur la température de la colle qui ne devient pas optimale et qui ne sèche pas, mon ami Olivier m’explique qu’il travaille la semelle au poncage, colle avec (photo 6) à chaud avant de travailler avec la néoprène (photo5)

J’espère que ce post vous aura donné quelques notions sur les colles, délicates d’utilisation et surtout lié à un phénomène de température /séchage à maitriser.

En attente de vos retours

A bientôt …

Philippe Chardonnet 19/02/22

DECOUVERTE D’UN TALENT AUVERGNAT ; ERIC BRUN…


Bonjour;

J’ai croisé Eric il y a bien longtemps grâce à Serge un ami commun qui nous a beaucoup apporté, sa joie ,sa bonne humeur au Got, à coté de la Sioule, voisin de mon père, Serge était toujours présent pour une sortie et m’avait fait découvrir le GPS Sioule et Morge vers l’année 2000 … La grande époque de la Sioule ..

RENCONTRE 20 ans plus tard;

C’est lors d’une d’une sortie au domaine des Gerris que je rencontre « Petit Ours »; Eric, lors d’une sortie du GPS Sioule et Morge …

Nous partageons des moments de souvenirs et devenons amis sur F.B. Je déménage pour des raisons professionnelles liées à un environnement trop bruyant qui ne permet pas de me reposer vu que je travaille de nuit…Je trouve une location à Marsat 63 et lors d’une sortie au Gerris nous refaisons connaissance…

Les talents d’Eric liés à sa gentillesse en font un pilier historique du GPS …Je le sollicite par téléphone , pour savoir s’il saurait me changer mon porte moulinet sur ma JMC Compétition , des éléments qui ne se trouvent plus, les moulinets ne sont plus solidaires du porte moulinet …Eric me dit passe à la maison…Je le retrouve et il se met de suite au travail, verdict; une des des vis qui permet de fixer le moulinet est HS…Je pense qu’il en est fini de ma Compétition…Mais Eric me redonne le sourire c’est jouable…Je profite d’une leçon pour voire comment enlever un porte moulinet. Eric me dis « tu n’en as pas besoin pour le moment ? » « ce qui est bien sur le cas, pour l’ouverture si tu peux faire quelque chose  » Et je le quitte …Un appel, « c’est fait me dit Eric »…Il analyse d’un regard son travail…

Travail parfait.La Compétition retrouve le sourire … Moi aussi..

Je fixe le Viva et c’est la perfection …

Je remercie Eric pour sa gentillesse, son accueil, son travail .Un homme aux mains et cœur d’or…

A bientôt …(pour un article ou nous parlerons pêche ave Eric)

Philippe Chardonnet 21/01/22

RETOUR DE MATERIEL SUR DES CHAUSSURES DE GAMMES SUPERIEURES; UN RETOUR…MES PATAGONIAS …CE QUI EST UN BON SAV; C’EST QUE VOUS N’ AVEZ PAS BESOIN DE LE CONTACTER…


Bonjour;

Comme vous avez pu le constater , un post sensible, sur des marques qui n’apprécient pas les « éventuelles remarques » et qui limitent le partage … Bien sur à haut niveau …le SAV ..sera de mise avec nos champions,  » selon que vous serez riches et célèbres », à l’instar de la vie sociétale , une justice à deux niveaux …Qu’importe chacun se fera une opinion..

Je passe et un deuxième retour sur des chaussures à plus de 200 euros !!!

Je vous communique un des liens.. au hasard, pour que vous visualisiez les miennes ayant été acheté à Manucentre Clermont,il y a 4ans

https://www.despoissonssigrands.com/chaussures/39268-chaussures-de-wading-patagonia-ultralight-wading-boots-felt.html

Mon ami David de chez Pacific, propose d’excellents produit de cette gamme, ami que je vais solliciter d’ici peu …

https://www.despoissonssigrands.com/chaussures/39268-chaussures-de-wading-patagonia-ultralight-wading-boots-felt.html

… Effectivement quand vous n’avez pas à faire au SAV, c’est mieux , le cas avec ces chaussures , qui vont faire une quatrième saison , avec un ressemelage chaque années, de l’USURE LOGIQUE , et au regard de mon utilisation intensive, je ne contacterais même pas le SAV…

Pour les détracteurs de mon post, précédent, avec des propos agressifs parfois…Mon avis ne relève que des heures passées au bord de l’eau et ne s’inscrit pas sans un domaine professionnel.

Tout comme vous un budget conséquent investit, parfois sur des conseils, via des réseaux sociaux .Ceci mérite un retour qualificatif…Je me suis fait « attaquer  » comme voulant me faire rembourser des produits, de type « consommateurs » et généralement le SAV fonctionne sauf que vous vous retrouvez sans chaussures ou sans waders, pas trop grave pour moi, mon budget trouve une solution , PAR CONTRE plus grave pour des amis débutants qui me sollicitent …Waders, chaussures, cannes…Je pense qu’il faut revenir sur de l’humain.. J ‘aurais l’occasion de vous en reparler…

REVENONS SUR LES CHAUSSURES …

En fin de 3ème saison…

Effectivement au bout de 3 saisons , on peur appliquer une flamme de briquet …

Mais je pense que c’est pas utile , UNE USURE LEGITIME … pas au bout de 3 mois …

ET pour être honnête , ressemelage tous les ans …et changement de semelle intérieure ..

Un budget qui s’inscrit dans de l’environnement durable…

Sans retenue,.

Comme vous pouvez le constater , deux retours sur de bonnes marques, bien sur passant ma vie au bord de l’eau, sans titre, hormis 20 ans de garderie,40 ans de pêche , je n’ai pas beaucoup d’expérience de terrain, la Sioule, du haut en bas, la Vis, la Sorgue, l’Allier, le Rhône . à 59 ans…je me mets à la place d’un jeune qui débute , et c’est à celui ci que je veux faire partager mon retour d’expérience …au regard d’un budget dont certaines firmes n’ont même plus la notion (Chaussures , Wader, Cannes) et l’emploi du nom « buse  » me contrarie et je m’en excuse , le terme « pigeon » est plus juste. Au delà de ces jouxtes improductives, une firme Francaise à la Cordouan …serait la bienvenue …Des firmes dont j’attends beaucoup oeuvrent dans ce sens , à suivre …

A bientôt

Philippe Chardonnet 08/12/21

RETOUR SUR LE SAV DE ANDREWS; QUI PREND LE CLIENT POUR UNE BUSE, AU MOMENT DES CADEAUX DE NOEL; CELA DONNE A REFLECHIR !


Bonjour;

Comme souvent, je vous fait un retour de matériel concernant notre activité favorite, ce retour d’expérience est bien sur empirique, de terrain , objectif, afin de partager et d’orienter le pêcheur débutant ou non, et de lui éviter des déboires, nos budgets ne sont pas élastiques, bien souvent nous comptons sur un SAV, gage d’un investissement rassurant je ne citerais pas de marques pour rester objectif, et je les remercient pour leur sérieux et soucis du client.

Revenons en arrière, deux amis me recommandent cette marque l’année dernière .Je passe commande, commande un peu longue due au succès de la marque (la pression en terme de production doit être énorme avec un potentiel en terme de risque Qualité de Service.)

Enfin elles arrivent en début 2020 vous retrouverez sur un de mes anciens sujets…

Raides comme le cuir des rangers, il faut qu’elles se fassent, les premières sorties en Mai, les assouplissent , vient le temps des vacances ou sur l’Alagnon dans le Cantal j’en retirent des qualités exceptionnelles. Puis fin Juillet un problème…Je contacte le SAV pour une prise en charge avec une photo…La chaussure ne m’est même pas demandée et en cette fin Novembre j’ai le verdict suivant « usure d’utilisation suite a un frottement répété qui a effiloché les fibres mais pas un défaut « Possible mais pourquoi cela ne me le fait pas de l’autre coté » Pas de réponse, je ne m’étendrais pas pour le moment sur l’échange des propos , qui ne seraient pas constructif….Effectivement et heureusement , une grande majorité est satisfaite, d’où mon courroux …Une marque comme celle ci traiter un client de la sorte relève de l’incompétence en terme de communication …Bien évidemment je m’attendais à une réparation de la chaussure et ne me posait pas la question en terme de frais d’envoi…Je ne puis que vous invitez à bien réfléchir avant votre achat, même si ce cas « est isolé et bien seul » Par expérience , je tairais le nom de la firme , un waders était particulièrement solide, des demandes accrues et une baisse de qualité , cependant le SAV fonctionnait , mais la production de ce waders s’est arrêté…Une qualité se paie certes mais avec un suivi irréprochable…Le moindre doute s’effectue et au bénéfice du client

( ce fut le cas pour un soucis de waders, qui m’a été changé, cette année un gage de confiance et de fidélité car j’en reprendrais un autre l’année prochaine, usure normale qu’honnêtement à 58 ans et quelques années de pêche je suis capable de constater) ,

Le client n’est même pas écouté dans ce cas puisque on lui renvoie la faute…un SAV déplorable d’autant plus que la marge sur certains produit serait intéressante à connaitre et que la firme n’est pas en péril.

LE SOUCIS:

LA BOITE INSPIRANT UNE VALEURE ET UNE Q.S.(Qualité de service) LOL

LE DEFAUT …

UN SAV QUE L’ON PENSE AU TOP…LOL

LE DEFAUT SOUS UN AUTRE ANGLE …BIEN VISIBLE…

BIEN SUR UN SAV QUI SERA A LA HAUTEUR …LOL!

SOUS UN AUTRE ANGLE.

Une prestation lamentable venant d’une firme ou les marges ne doivent pas mettre l’entreprise en difficulté…

Le succès induit une augmentation en terme de production et classiquement on se retrouve avec un produit douteux…

L’emballage est effectivement solide …Pinailler sur un défaut est tout simplement honteux, tenter de rendre l’utilisateur responsable, alors que malgré ma réflexion sur une utilisation inadaptée, l’utilisateur est de bonne foi et m’entendre dire que mon propos sera isolé me fait bondir de mes gongs…

Je vous invite a la prudence, même si vous en entendez que du bien, un défaut isolé non reconnu en dit long !!!

A bientôt

Philippe CHARDONNET 25/11/21.

RETOUR DE MATERIEL: SAISON PREMIERE CATEGORIE 2021…


Bonjour;

La saison 1ère catégorie vient de s’achever et je vous fait un retour du matériel utilisé en mode intensif trois sortie par semaines et en matos il me faut du costaud surtout en Auvergne ou l’on ne pêche pas sur du gazon…

Premier retour sur les cannes utilisées; du classique et du moderne …

Marryatt en sèche et la Stratège en NAF. Découverte de cette année dont je vous avais parlé il y quelques mois.. Cette canne au fil des semaines s’est fait une unanimité , tant par les blogs que dans la presse spécialisée…Pour mon avis une canne que l’on oublie en action de pêche reste un élément de fiabilité, vos TMS et tendinite apprécieront la légèreté…Merci à un de nos champions JBA…La qualité des éclosions en Juin m’a amené à pêcher à deux cannes montées pour être efficace…Donc j’ai dépoussiéré ma Marryat que je n’utilise qu’en sèche et qui m’a procuré de belles émotions sur les ombres et truites de 40 en activité de surface sur la Sioule, fait assez rare et sur un secteur bien localisé , que je ne m’explique pas …je ferais un suivi l’année prochaine …

Coté moulinets , du sur et polyvalent, sur un de mes Vivas.(relli) , l’ajout de kit tel cet adapteur Nymph au Fil est indispensable …

Coté large arbor , cet excellent moulinet que je m’étais offert il y a 5 ans lors de mon arrêt du tabac…

Coté Waders que de la satisfaction en retour sur une saison ! Et SAV au TOP…

Coté chaussures de Wading c’est le nerf de la Guerre…

Un échange avec Sébastien pour régler le petit soucis au dessus de mon pouce comme vous pouvez le voir et tester une QS , sans doute à la réputation de la marque …Autrement comme les rangers de l’armée , lourd au départ , mais pantoufles après, je vous ferais un suivi…

Un excellent concept, les poches aimantées sont exceptionnelles , j’ai sollicité Frédéric pour un travail en terme de fiabilisation au niveau des coutures et les fermetures éclairs de derrière, une fois amélioré , ce gilet déjà primé deviendra une référence !

Des petits rien

Trucs et astuces ; des sacs de cuisine zip pour conserver vos bobines de fils et ou autres au sec…

Et un petit concept perso, sur vos coques de téléphone , une petite bande fluo pour retrouver facilement votre portable, surtout s’il est en mode silencieux, la couleur resort facilement dans le Bazard quand vous pliez les gaules ….

A bientôt .

Philippe Chardonnet ….24/09/21.

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :