Janvier 2023; c’est reparti.


Bonjour

Une journée printanière avec des températures déjà élevées… Deux vidéos que je vous partage, en attendant le récit .

Coup du soir

Philippe CHARDONNET 03/01/23

APRES MIDI AU RESERVOIR DES GERRIS.


Bonjour;

Le froid est arrivé, les premières gelées qui piquent le matin, je me dis que les poissons du Domaine Des Gerris devraient être en forme. Je programme ma journée de ce Mardi mais un soucis de canalisation bouchée et la journée semble ruinée, dommage d’autant plus que le soleil hivernal me laissait espérer une belle journée de pêche. Mais les techniciens de la SEMERAP assurent et à 11h15 c’est réglé. J’appelle Laetitia gérante du domaine pour lui demander s’il a une possibilité l’après midi, pas de soucis. Je charge vite fait la voiture et c’est parti.

J’arrive et pêche sans prendre le temps de prendre le café. Les truites sont actives mais le hic, comme toutes les années les feuilles envahissent des portions de l’étang, et ces satanés poissons gobent logiquement dans les feuilles, impossible de poser un chiro ou autre d’ou je suis placé, l’option barque serait la solution, trop tard…Des poissons patrouillent sous 6o cm de profondeur, la pèche à vue est délicate, le stream est la technique que j’ai choisie, je veux tester un matériau, mais mon montage de streamer n’est pas le bon, trop fourni sous le dessous qui empêche la prise par contre le matériau excellent au regard des tapes manifestes. J’opte pour mon classique streamer, une casse, un décroché le temps passe et pas un poisson à l’épuisette…

Puis enfin, une arc qui se démène comme un diable avant de poser sur les feuilles.

Puis plus rien, les gobages dans les feuilles continuent, mais un petit vent glacial va jouer en ma faveur. En effet il décale tout le banc de feuilles et je vais pouvoir prospecter plus facilement avec mon stream.

Les arcs sont là et je m’amuse enfin.

Puis plus rien, je me rend sur le spot cher à mon ami Steph que je salue au passage. Un moment agréable en terme de réactivité des poissons.

Changement de spot, les couleurs chatoyantes de l’automne peu a peu disparaissent, le brouillard comme vous pouvez le voir arrive sur la droite de la photo.

Malgré le brouillard les arcs sont en forme et actives en cette fin de soirée..

Le vent est glacial et le brouillard s’épaissit.

Les prises d’arcs s’enchainent.

Les ombles sont de la partie

Une autre prise de jaune, puis une casse, je regarde mon bas de ligne, du gel s’est formé, une vue d’ensemble ci dessous, vous pouvez constater les vaguelettes causé par une truite.

Un excellent après midi, pas facile non plus, mais qui m’a bien réussi.

A bientôt

Philippe CHARDONNET 07/12/22

PECHE DE L’OMBRE SUR LE HAUT ALLIER EN DEUXIEME CATEGORIE…(suite…)


Bonjour;

Suite de la recherche de l’ombre sur l’Allier, après le secteur de Brioude à Langeac, nous abordons le secteur de Langeac à sa limite première catégorie St Arcons d’Allier.

Les niveaux de l’Allier sont soumis aux lâchers de barrage de Poutès, le nouveau Poutès mis à jour en terme d’aménagement mérite que l’on s’y attarde un peu

Le nouvel ouvrage reconstruit, prévu à l’origine à 4 mètres de haut, mesure in fine 7 mètres avec deux vannes centrales qui seront ouvertes 91 jours par an, pour faire en sorte que les saumons puissent remonter le lit à des moments clés fixés par les stations de comptage, à la fin du printemps et à l’automne. Ce projet a aussi fait passer le lac de retenue de 3,5 km de long à 400 mètres. Ceci afin de permettre au saumon qui descend (dévalaison) de franchir la retenue plus rapidement il mettra désormais quelques heures à trouver le passage le menant en aval du barrage contre quelques semaines par le passé. En complément un système d’ascenseur à poissons avec une passe servira en dehors de ces périodes de migration. (cf Le chasseur Francais du31/10/22)

Les niveaux ne permettent pas toujours la pratique de la pêche, les variations de débits en période de pluie ne sont pas rares et la prudence est de rigueur! les applications Vigicrues et River App restent d’une grande utilité pour planifier vos sorties.

Par niveau bas L’Allier se dénude et révèle des spots sublimes, l’alternance sèche, noyée, NAF permet de surprendre les ombres, que nous recherchons.

Ici c’est en NAF que je mets à l’épuisette cette individu .

Un courant ou la pratique de la noyée…

…se révèle un must.

Une vue grandiose du Haut Allier.

Magnifique rivière.

Pas énorme, belle défense cependant.

Tableau automnal.

Gobage furtif, le petit CDC fait son job.

Une souche sculptée par les hautes eaux…

Une petite nymphe et tirée du fil, léger ferrage pour ce petit sujet à la pupille cerclée d’or.

La sortie touche à sa fin…

Retour à son cailloux

Un dernier coup en noyée

Sur la droite après le pont c’est le passage en première catégorie (prochain projet de post pour 2023)

A Bientôt.

Merci à Thierry pour la photo.

Philippe CHARDONNET 13/11/22

CANICULE … ORAGES ET UN PEU DE PECHE…


Bonjour;

La canicule qui a sévi durant ces semaines confirme que l’EAU et devenue plus précieuse que le pétrole, et que son utilisation dans les domaines tant agricole qu’économique atteint une limite.

Un article intéressant ou l’eau est à considérer en cycle fermé…

https://blog.mondediplo.net/2013-04-25-Nouvelles-solutions-pour-la-crise-de-l-eau

La canicule qui a asséché certaines rivières et affecté d’autres, a arrêté la pêche d’elle même (même sollicité le poisson ne répond pas). Certaines instances ont fermé ou suspendu l’activité pêche que ce soit en rivières ou lacs /étangs, des pêches de sauvetage ont été organisé sur les linéaires ou cela était possible.

Enfin des orages sans grêle, de la bonne pluie et une baisse des températures, direction la rivière pour un peu de pêche .

Arrivée sur le spot.

Les tacons s’en donnent à cœur joie sur ma nymphe à ombre sur cette belle veine. Mais rien de sérieux.

Un spot à sèche..

Mais rien sur le plat de la vieille usine d’eau minérale désaffectée.

Puis sur une veine bien oxygénée.

Touche violente et un superbe ombre .

Etendard aux couleurs vives qui repart tranquillement.

Au coup du soir pas grand chose un splendide raté sur un poisson qui a monté sur mon sedge , sans gobage préalable, et un refus sur un autre poisson que j’ai calé.

A bientôt.

Philippe Chardonnet 21/08/22.

LES COURANTS DE LA RIVIERE…


Bonjour;

Malgré la chaleur , un peu en manque de pêche je me décide pour une sortie, histoire d’être au bord de l’eau . Bien sur il faut aller chercher des secteurs propices, à cette saison c’est dans les courants que la pêche peut apporter une éventuelle prise. J’arrive sur le site, un peu de marche à la recherche des veines aérées prometteuses .

Les veines oxygénées enfin… Je casse un gros poisson, un juron, résigné je continue.

Pas énorme mais de quoi oublier ce gros poisson cassé…

Une belle défense, dans le courant sur un fil fin…

Une veine puissante comme je les aiment…

Un ombre récompense ma marche en plein soleil et une pêche par un vent chaud des plus gênants.

Retour à son élément.

Je suis particulièrement inquiet si le mois d’Aout ne voit pas de l’eau arriver. La sécheresse de 1976 avait été terrible, celles qui suivirent 1983 etc…Voire cette eau se répandre sur le mais sur la plaine de la Limagne en pleine chaleur sous un soleil de plomb me déprime, mais l’économie agricole repose sur ce type de culture qui conditionne l’élevage… que nous consommons …Des solutions alternatives commencent à voire le jour, (cf, lien ci dessous);

Une remise en question totale de l’activité humaine, un choix sociétal et économique, qui pourrait également accroitre les inégalités (la corrélation avec le pouvoir d’achat à titre d’exemple, pour consommer bio, rouler propre etc)..

A Bientôt

Philippe CHARDONNET 31/07/22

SUR LE PLATEAU DE MILLEVACHES…(Session2)


Bonjour,

Deuxième session sur le Haut Plateau , je descends plus en aval du sentier des grands plats (pour ceux qui ont vu le sujet précédent), des spots magnifiques ou la NAF (Nymphe Au Fil ) sera de rigueur…Une luminosité exacerbée rendent les dérives et photos délicates, qu’importent les photos, je vous partage le meilleur des prises de vue …

Une violente tape sans équivoque sur ma perdigone…Des points noirs comme je les aiment..

Des courants idéaux …

En fin de dérive , j’anime la perdi et …

Une veine magnifique, j’accroche et laisse deux nymphes, pas question de caser le coup…

Une belle du haut Plateau …Pas énorme mais ici c’est un beau poisson …

Je suis surpris par cette cavité …

Je jette un coup d’œil…

Une cueillette raisonnée bien sur…

L’auteur heureux remercie tous les amis qui m’auront permis de réussir mon séjour .Vincent et Jean Yves se reconnaitront .

La Corrèze se mérite et je l’ai compris ( prenez une bonne carte routière les panneaux sont rares et petit , le GPS bug ).

Je réitère mes propos du post précédent , les gens sont accueillants , une gentillesse et une humanité exceptionnelle qui correspondent à des valeurs intrinsèques qui sont les miennes ; le partage, l’humilité qui me donnent une leçon de vie …au passage merci à Patrick pour la soirée et l’essai de sa Fender, le bottelneck en porcelaine de Limoges et la poire locale….

A bientôt.

Philippe Chardonnet 12/07/22.

SUR LE PLATEAU DE MILLEVACHES …(Session1)


Bonjour,

Un petit gite et quelques jours de repos sur le haut Plateau de Millevaches. Des routes ou les rares panneaux font que le touriste que je suis se perd facilement, le GPS étant sporadiquement inopérant ….Qu’importe comme me le disent mes nouveaux amis que je saluent, la Corrèze, en terme de département se mérite…Et je vais vite le comprendre au bord de l’eau …La chaleur sévit avec une dominante de vent du Nord …Je ne suis pas non plus dans le meilleur créneau horaire 12h/17h…La pèche sur ce secteur sera en sèche mais le fil plaqué pourrait bien être un choix à envisager, pas le temps de vérifier ..

Retour aux fondamentaux ou la sèche est de rigueur sur ces longs plats interminables … le 10 centième s’impose de fait sur ma 10 pieds soie de Lozere 4…

Les poissons sont modestes, mais quelle plaisir d’en leurrer un en pèche en sèche extensive …

La chaleur avoisine les 30 degrés et c’est dans les veines ombragées que le salut viendra …

Un pur produit local issu d’une gestion patrimoniale par l’Aappma qui gère le secteur et que je félicite .

Je casse un poisson estimé à 30 sous les souches et décroche une 25 …Pour cette rivière du haut Plateau de Millevaches , ce sont de gros poissons …

Le desért, je teste une petite fourmi et …

J’arrive à la fin du secteur et du temps imparti pour cette session , content ….

A Bientôt

Philippe Chardonnet .

Un gros merci à Jean Yves de Gobages pour ses précieux renseignements …et Vincent A….

REPLI STATEGIQUE SUR LES RIVIERES D’AUVERGNE EN HAUTES EAUX…


Bonjour ,

Les rivières refont le plein, et c’est tant mieux, mais pour le pêcheur addict que je suis, je cherche , consulte mes notes et un pari, une rivière qui monte rapidement et qui redescend tout aussi rapidement …, J’arrive sur le spot, désolé pour la qualité de la photo, comme vous pouvez le voire c’est encore tendu…

Bon le niveau baisse et rapidement, sur ce secteur, ce sera peu être jouable …

Difficile de progresser, le courant est fort , il faut prospecter par saut de puce, en remontant la rivière par la broussaille….

Des pêcheurs habitués des eaux fortes profitent au lombric ou cuiller, ce qui complique ma sortie …Mais je trouve la pêche, seuls les « riquettes » sont dehors et je m’en satisfais aux regard des conditions d’autant plus que la chaleur revient …

Les prise s’enchainent mais rien de sérieux…

La, j’ai cru que c’était une belle mais pas du tout ma nymphe de pointe s’est accrochée et celle en potence tournoie et pan, une riquette de jette dessus et tournoie, j’ai de la chance pas de casse, la mouche de pointe se décroche, la pause photo, etc…

Je teste une nouvelle canne à un budget intéressant, par ces temps de cris…, qui possède une bonne réserve de puissance et qui fait le Job…

Au passage j’en profite pour vous parler de recyclage , qui allie le consommable et l’environnemental, petit test de Sykaflex que mon ami David avait tester sur ses waders et m’en avait fait part …Quand vous allez jeter vos vielles chaussures de wading ,essai radical…

Les Patagonias se refont une santé, quelques sorties et le Sykaflex s’il tient sera amorti …Je vous ferais un suivi.

A bientôt …

Philippe Chardonnet 29/06/22..

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :