SECHE/NYMPHE 63 …OMBLE EN LAC


Bonjour .

Un retour sur le lac, avec le temps qu’il fait en ce jour, je sais qu’il n’y aura pas foule, je vais aller traquer les ombles des fois qu’ils seraient de sortie, durant le trajet la pluie tombe et de bonnes averses, je me dis que j’aurais mieux fait de regarnir un peu mes boites …Mais bon il y en à encore quelques unes d’avance  et autant aller à la pêche …

J’arrive sur le spot, déjà il ne pleut pas, ce qui me permet de mettre rapidement le Wader et la veste , c’est fait  la canne est montée, allons voire  …

Le sentier détrempé par les orages de la veille, le brouillard sur le lac.

 

Le brouillard épais des fois très belles sorties dans ces conditions.

 

 

À la faveur d’une éclaircie, une timide activité et le seul sujet que je prendrais ,trois ratés ,un décroché…

Un omble filiforme  mais avec une belle défense.

 

La pierre plate ci-dessous est indicateur et révélateur;

  • l’eau au dessus de la pierre bonne réserve ,
  • comme sur la photo léger déficit,
  • l’année dernière l’eau  ne coulait pas, sécheresse.

L’eau s’évacue en aval du triangle pointu formé par la pierre et descend dans la vallée ;

  • en filet comme c’est le cas ici,
  • l’année dernière  à sec 50 cm au moins en amont de la canne, année de sécheresse
  • et les années fastes nous ne voyons pas la pierre.

 

 

Ici nous sommes sur le bassin versant de la Sioule qui prend sa source non loin .

Abientôt.

 

 

OMBLES DU LAC …


Bonjour.

Petite sortie au grand lac sous des trombes d’eau seuls quelques pêcheurs sont présents et pour cause. Au hasard d’une seule éclaircie d’une vingtaine de minutes, gobage sur la Mouche du Lac et un superbe sujet d’une quarantaine de cm au Mayatruite.

Les bourrasques se calment un peu …

Un omble magnifique.

Mais éclaircies de courte durée avant le retour de trombes d’eau  .

A bientôt

 

 

LAC SERVIERE ; SES FARIOS A LA MOUCHE …


Bonjour;

Le frai des crapauds révélateur du changement et confirme le réchauffement climatique, très peu d’individus et frai de courte durée, terminé !

J’arrive sur le spot ;

Des vents contraires, jamais favorable par retour de 18 années d’expérience sur ce lac, pas d’insectes sur la surface, cependant quelques gobages…L’ensemble canne Compétition soie de 7, cependant équipée d’une symbole DT6 fonctionnent bien, la DT amortit « le bourinnage »  . Une WF après divers essais ne convient pas ici!

La célèbre mouche noire revisitée  cette année

se révèle  efficace …

Les séquelles de l’hiver et de la tempête  ont eu raison de ce vieux sapin …

Un gobage furtif , il faut être réactif, juste le temps d’armer la canne, posé et  fario prise, sans fausse modestie un beau coup de ligne …

Une curiosité de la nature, « une ile qui s’est détachée   » depuis 18 ans je l’avais vu toujours au même endroit  et puis cet hiver  elle dérive …

Un dernier gobage …

Une belle session fario dans des conditions délicates et  un moment de partage  avec l’ami Miguel ..

A bientôt…

QUAND LES FARIOS DU LAC SONT RECEPTIVES…


Bonsoir.

Une sortie sur le grand lac bleu avant la frai des crapauds qui arrivent et qui stoppent toutes  activité durant cette période, je ne sais pourquoi…

Un peu trop de monde en promenade, logiquement par cette première belle journée de Printemps ,les chiens à l’eau, les jets de pierre.

Se mettre à l’écart et lancer et ramener  sans cesse ; une technique particulière pour ce lac . Une légère aspiration, ferrage et fario à l’épuisette , taille aux alentours  du 30 ++

Affluence de touristes je me réfugie sous les rares branchages lancer , et montée ..

… Ferrage, épuisette …

Le vent se lève , je suis dans le « passage  » que seuls les initiés  connaissent et qui permet la traversée du lac, a raz le wader , la mouche dérive et …

…Ferrage et épuisette ….

Variantes, de la célèbre mouche du lac jamais inégalée , conçues  cet hiver qui se révèlent  cependant des plus opérantes .

A BIENTOT

LAC SERVIERE DEBUT SEPTEMBRE A LA MOUCHE .


Bonjour.

Les premiers frimas de l’automne sont là, je tente une sortie au lac Servière , des fois que les premiers ombles soient remontés et prenable en sèche …Des bourrasques de vents contraires rendent la pêche  délicate , aucun gobages hormis quelques chevesnes pris, je m’apprête à rentrer quand le vent faiblit je retourne sur les gobages de chevesnes qui m’intrigues …qui sait si parmi eux…

S509

 

 

Sur un gobage la surprise le premier omble d’automne. Objectif atteint !

 

S117W

 

 

Il affiche une taille raisonnable et s’est bien défendu. Je me félicite d’être revenu sur les chevesnes.

 

S317W

 

Vu du spot qui s’est mis au lisse…De l’activité de surface mais hors de portée de mes capacités de lanceur .

 

S217W

 

Des couleurs splendides…

 

S417W

 

Un coup de fusil au lointain…

 

S617W

A bientôt

 

 

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :