ENFIN EN MODE STREAM EN RESERVOIR…


Bonjour;

Je n’étais pas fan de cette technique mais le deviens, loin d’une pêche « de Bourrin  » cette technique se révèle vecteur de réussite dans des conditions particulière. Ce jour marque au regard de la baisse des températures et de l’observation de terrain une transition logique, des poissons qui descendent mais qui ne sont pas forcément inactifs. Au pêcheur de s’adapter, l’influence du vent, les postes exposés au soleil , les comportements des poissons; Arcs, Farios, Ombles ne réagissent pas pareils…J’arrive sur le spot sur les midi et KéKé me donne un précieux renseignement de ses trois heures de pêche du matin …La pêche se situe vers un mètre cinquante de profondeur, les tapes sont nombreuses mais non concrétisées, c’est en accélérant le ramener du stream que prises s’effectuent..

Le choix et la couleur du Stream sera déterminante …

Première belle arc ramenée.
Une vieille soie Cortland inter de plus de 10 ans

Une violente attaque récompense le nouveau stream mis au point.

Le vent fort concentre les truites dans l’anse de l’étang.
Magnifique omble alis, puissant salmonidé, met à mal le stream…
Les farios affichent des points magnifiques …
Mon avis Steph arrive et en pêche fine enchaine les prises. Soudain je l’entend « c’est un gros poisson « , je venais juste d’aligner ma soie inter devant moi et comptais pour atteindre la bonne profondeur. La truite est énorme, mais Steph à l’habitude de ces gros poissons, la truite se débat sur la bordure de gauche ,assez loin de moi, un rush puissant et elle repart sur 15 mètres, mais Stéph gère la situation de façon magistrale et sollicite l’ami A. pour l’épuisettage…Au regard de la taille du poisson, je me dis que la bataille n’est pas terminée et ramène ma soie qui travaille sous un mètre cinquante d’eau, car je pressens que la grosse truite parte dans rushfinal sur ma droite …ce qui se passe…La suite vous la devinez, la grosse truite longe ma soie intermédiaire , bien sur j’ai arrêter tout mouvement, mais le bas de ligne de mon ami glisse inexorablement vers mon stream, la tension trop forte accroche le stream sur le fin fil de mon Steph…J’essaie une ultime tentative en entrant doucement mais désespérément dans l’eau, une ultime tentative pour prendre ma soie à la main et de tenter de décrocher le stream…Un claquement sec…La grosse truite maligne continue son chemin avec un barouf pas possible…Dépité Steph ramène sa soie, aussi dépité que lui, je le regarde …G Steph me dira, « t’inquiète rien de bien grave, un poisson de perdu il y a pire » propos d’un pêcheur exceptionnel !

A bientôt …

Philippe. Chardonnet 05/12/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s