SOUS DES RAFALES DE VENTS …


Bonjour,

Journée de repos et fin des vacances en Auvergne, les truites du Domaine des Gerris ont logiquement « dérouillées »…J’arrive dans la matinée sur le site sous des bourrasques de vent. La pêche sera délicate, un poisson en arrivant , une autre puis plus rien sur ce coté du lac…Pas de pêche à vue possible, le vent redoublant de puissance, j’opte pour mes « streams « préférés, avec inexorablement ma très vielle soie intermédiaire de chez Cortland, soie que je retrouverais pas l’équivalent en terme de durée au moins 15 ans …Les jaunes comme d’accoutumée me snobe, bien que j’en rate une … Je continue ma prospection sans rien de bien concluant, testant divers options, puis je reviens sur les basiques et classiques streamers en diverses tailles et puis un suivi, « lift » en revers à cause de ce satané vent et ferrage à retardement compensé je ne sais comment mais ce magnifique poisson robe « tigrée » rejoint l’épuisette. Un poisson superbe du Domaine du Gerris.

Le vent est impressionnant, au passage la douceur est de rigueur, un climat qui évolue, en Février un mois historiquement froid en Auvergne, en fait nous sommes en présence d’une douceur qui me ramène sur un type de climat quasi méditerranéen …Réchauffement climatique qui s’intensifie d’année en année …Revenons à ce vent du Sud …

Des poissons splendides et voraces à souhait … Je vous laisse admirer leur parure .

Regardez bien sur la droite en limite de bordure de photo, l’épuisette en témoigne, mon compère du jour enchaine au stream, mise à l’épuisette et régulières, je ne suis pas dans la bonne veine …

Je persiste au stream, quelques prises mais rien à comparer de mon compère, j’en oublie les fondamentaux, l’observation ! …Quand j’entend une voix, mon ami Olivier, de passage, vient me saluer et me signifie que la pêche est en sèche, j’ai du mal à laisser le stream d’autant plus que mon compère refait un autre poisson, mais les conseils d’Olivier sont avérés comme toujours ….et alors que le vent se calme , et que l’activité de surface est effective les prises seront régulières…

Je passe ma vieille Loomis pour la faire essayer à Olivier avec la petite Mouche noir très efficace au Lac Servière (voir post précedent).Olivier en trois temps trois mouvements met 2 arcs à l’épuisette , et ratés, refus…Un moment de partage des plus convivial….

Olivier s’en va …Une belle anticipation ,et un moment de régal, car là l’activité de surface et bien présente …mais il faut rentrer , les mesures sanitaires obligent…

A bientôt

Philippe Chardonnet 22/02/21

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s