DECONFINEMENT …J’AI LE WADER QUI ME GRATTE…


Bonjour; Nous y arrivons enfin, Petite digression ; Sur la gestion de la crise, je resterais DUBITATIF: Tous comme beaucoup mon activité ne s’est pas arrêtée, et rentrer se confiner relève du « foutage de gueule ». Une justice à deux vitesses observée durant ce mois, des « zones de non droit » ou la police ne peut intervenir et fait son travail avec un effectif réduit et une zone conséquente à couvrir. REVENONS AU DECONFINEMENT ! MASQUE qui devient une valeur MARCHANDE  et PRECONISE , alors que …(je vous laisse refaire l’historique) REVENONS A LA PECHE J’arrive sur le spot et monte ma … Continuer de lire DECONFINEMENT …J’AI LE WADER QUI ME GRATTE…

ALLIER A DECOUVRIR..


Bonjour; Petite marche d’une heure et découverte de l’Allier, ayant déménagé il y a quelques mois  je n’avais pas eu l’occasion de me promener ici. Les gobages que je voyaient de loin ne sont que les queues des hotus dépassant de la surface , la tête collée à se nourrir au fond …(tailing) J’aperçois, ce que je prends pour des chevesnes de prime abord … …qui s’alimentent tranquillement… Mais non il s’agit de deux carpes communes et d’une miroir, chères à mon ami O. Ces poissons étaient prenables et certainement pas difficiles vu leur activité alimentaire, j’en ai pris « une … Continuer de lire ALLIER A DECOUVRIR..

CONFINEMENT …PARTAGE DE TRESORS PHOTOGRAPHIQUES DE LA SIOULE…(1924).MERCI A L’EDITEUR!


Bonjour , Je n’avais pas d’idées de sujet en cette situation de Covid 19, ou les conséquences du  confinement commence à tourner a la limite en terme de promiscuité et des dérives sonores pénibles … Pour moi le confinement risque vite de dégénérer, dans certains endroits , de mon coté 4 heures de Rap à trop fort volume, de l’autre coté de la rue, a fort volume induisent des dérives… Merci à la gendarmerie … Je ne m’étendrais pas sur ce que je pense (pour le moment) de la gestion politique de la « crise, guerre , ou autre  » … … Continuer de lire CONFINEMENT …PARTAGE DE TRESORS PHOTOGRAPHIQUES DE LA SIOULE…(1924).MERCI A L’EDITEUR!