FARIOS D’UN JOUR AU DOMAINE DU GERRIS, A PECHER SANS MOFERATION…


Bonjour;

Retour en mode réservoir, en ce Dimanche, pour cause de SANAMA, Laetitia gérante du site a quitté quelques heures le domaine, c’est Florent excellent pêcheur qui m’accueille et en attendant que la pluie se calme nous discutons de pêche bien entendu. Quelques gobages sporadiques au loin me laissent envisager une pêche en sèche, lorsque les poissons seront mieux installés.

Au streamer;

J’attaque avec un stream orange, des poissons frais ont été rajoutés en milieu de semaine, histoire de dynamiser la pêche, le résultat ne se fait pas attendre, une prise.. Pas de photo, la carte mémoire du numérique étant pleine je supprime rapidement les photos des journées précédentes, pour faire de la place…Je relance une tirée franche et en force je ramène ce superbe spécimen du Domaine.

Alors que je relance j’ai une sensation « bizarre » la soie en l’air, je laisse retombée et ma soie n’a plus de corps de bas de ligne, une erreur de plus, le matériel était nickel prêt , mais je n’avais pas vérifié la solidité soie/jonction bas de ligne.. Je retourne à la voiture et ramène de quoi refaire la jonction, au passage je vous recommande le petit outil qui permet de faire les raccords.

Florent me rejoint et œuvre en nymphe.

Ma pointe refaite je relance, le nœud accroche dans les anneaux mais bon…Retape pas pris, mais reretape, toujours pas pris , je ralentis et amorce une phase d’accélération, l’animation plait et cette fois..

Cette superbe fario se rend à l’épuisette…

A vue;

Le stream ne répond plus, c’est à vue que je vais essayer de leurrer les farios bien présentent sur les bordures. Seulement voila des refus encore des refus, puis finalement je trouve le modèle du jour et …

Une magnifique fario de plus repart pas contente …

Un passage pluvieux qui arrose copieusement termine cette session à vue.

En sèche;

La pluie s’arrête et un gobage de chez gobage, vous pouvez en voire les vaguelettes sur la photo ci dessous.

Je pose mon imitation quelques cinquante centimètres à proximité du, des gobages devrais je dire …Un gros remous, mais sans prise de l’imitation, je fais patiner la mouche et j’adore ce moment, quand je vois le sillage suivre celle-ci, la gueule s’ouvre et se referme, léger ferrage pour ne pas casser et une autre grosse fario vient se faire tirer le portrait…

Splendide poisson, issue du travail de la pisciculture du Gerris.

Une leçon d’humilité au ponton, ou je retente à vue les ombles, lesquelles connaissant le manège me renvoie à mes chères études…Un gobage, vaguelettes au premier plan de la photo…

Montée franche et re Fario…

Fin de session;

Après avoir salué Florent (et Laetitia au téléphone) je quitte le lodge sous la pluie, content de cet magnifique sortie, ou la diversité des techniques m’aura procuré d’extraordinaires farios.. Je me remémore quand tout jeune pêcheur il y a trés longtemps je regardais ces poissons trophées dans les revues, le jeune pêcheur a quelque peu vieilli le rêve est devenu réalité, mais la magie est toujours là…

A bientôt

Philippe Chardonnet 14/11/21.

EN RESERVOIR SOUS LA PLUIE ; AU GERRIS LE RESERVOIR DU 63 SUR CLERMONT-FERRAND ….


Sous des trombes d’eau;

Après d’excellent moments en deuxième catégorie sur la recherche de l’ombre , les niveaux ont montés suite aux pluies (bienfaitrices, ne perdons pas de vue cet apport d’eau, tant qu’il reste raisonnable bien sur), la pêche en Auvergne, secteur 63, se fera en réservoir, lacs ou étang, en attendant des journées plus propices pour Thymallus …

Arrivée sur le réservoir du Domaine des Gerris;

La pluie tombe drue me laissant juste le temps de rejoindre Laetitia gérante du site au lodge pour un café en attendant une hypothétique accalmie …relative mais elle arrive, sous une pluie moindre , j’enfile le waders , la veste et prépare les cannes …Le plus difficile est fait direction Pêche

Vue globale et stratégie ;

La pêche a vue, qui fait la réputation du Domaine sera compliquée, cependant pas impossible …

Première prise ;

…Qui fait du bien au moral trempé…Une arc magnifique …

Changement de tactique;

La pluie s’intensifiant j’opte pour un essai streamer …

….qui fait son job…

Une éclaircie et des gobages, des gobages à portée …

Un régal durant deux heures ou les farios réceptives s’enchainent … mon imitation de sèche étant particulièrement efficace, une vieille imitation de l’époque des Persats (certains comprendront) que je possède, il me faudra repasser à l’étau …après quelques casses et peu être vous partager ce modèle sans prétention .

Quelques photos de prises;

Juste le temps de refaire la pointe, de sécher la mouche …et …

Refaire la pointe pour éviter une casse , resécher, un protocole méthodique à respecter même en période faste …le temps d’admirer le secteur sous une accalmie…Discuter avec un ami…

Les gobages se calment et une dernière prise …sous la pluie qui revient et s’intensifie …

Je n’en parle jamais mais hommage à l’épuisette …

Si ces quelques mailles pouvaient parler …

Epilogue.;

Tout à une fin, c’est le sourire aux lèvres avec un regard d’adulte nostalgique qui regarde l’enfant que j’étais me disant tu vois tu les prends les gros poissons maintenant .Je rentre après une sortie magnifique sur des moments rares et magiques .Merci à la gestion du Domaine des Gerris .

Philippe Chardonnet 05/11/21

EDITORIAL D’OCTOBRE; OU DONNER DE LA TETE EN AUVERGNE? QUE DE POSSIBILITES…


Bonjour,

Les mois d’Octobre et de Novembre sont devenus si les conditions climatiques le permettent propices pour l’activité Pêche à la Mouche , cela devient vite compliqué pour le pêcheur que je suis en terme de choix…

Concernant la traque de Thymallus en Rivières .

(Ombre commun pour les amis débutants , nous sommes tous passés par ce stade du reste, et les noms barbares sont parfois une problématique de plus , à maitriser , une des priorités de mon blog, étant d’amener du monde qui participe à la protection et pérennisation des actions menées par la génération antérieure , en gros du partage en terme d’investissement , à tout niveau du Nettoyage de rivière à son implication dans les instances dirigeantes en passant par un peu de garderie).

Les niveaux sur l’Allier, Allagnon, Dore et un petit regard sur la Dordogne affichent des niveaux favorables et les températures clémentes incitent une sortie sur Langeac, à la confluence du Saut du Loup, ou d’Argentat..

Concernant la traque des perches , avec ce niveau , l’Allier est parfaite sur tous les secteurs , d’autant plus que les premières gelées avec un peu de soleil sont des facteurs positifs …les barrages de la Sioule sont à découvrir du bord (voire précèdent article )

Concernant la traque du broc mon ami P.me dit d’attendre la fin du mois …

Et le must la saison Réservoir est amorcée, je vous ferais un retour d’ici peu…

COTE MONTAGE; la pire période;

De l’imitation en 18/20 pour l’ombre …Des noyées …Des Stream perches ,brocs…et un petit chiro réservoir…

Bonne arrière saison

Philippe Chardonnet 18/10/21.

PECHE DANS LE PUY DE DOME; UNE GRANDE SATISFACTION…


Bonjour;

La nouvelle est tombée hier soir, logiquement une mesure cohérente en terme d’équité sociale sur la notion de déplacement, liée à la crise sanitaire, et injuste pour certains n’ayant aucune possibilité de pêche dans un rayon de 10klms; LA PÊCHE EST POSSIBLE DANS TOUT LE 63…sans doute un gros travail de fond menée par la FD …Le lobby est puissant, les pêcheurs se sont servis des réseaux sociaux pour exprimer leur mécontentement, et à mon humble niveau , j’aurais modestement motivé via Fb…à faire remonter votre mécontentement auprès du seul organisme compétent afin de faire évoluer la situation…Votre FD locale ! Laquelle  » sans bille » …ne peut rien faire …critiquer objectivement mais ne pas non plus « cracher sur ceux qui bossent en une période délicate…Luc comprendra …J’ose espérer que cette mobilisation se mobilisera aussi pour la qualité et la préservation de nos cours d’eau …Je ne suis pas d’un naturel optimiste mais je pense qu’un prémice de conscience est en cours …

Revenons à ma sortie pêche, concomitant logiquement à une présence au bord de l’eau effective en terme de narration (16h de pêche en 2 jours )… je travaille de nuit pour les réponses qui me gavent concernant quelques retours, concernant mon temps libre !

Du vent, sacré vent tourbillonnant, tendance Nord …Pas propice …Ce vent je l’avais déjà évoqué, je pense que le réchauffement climatique y est bien sur pour quelque chose …Le « Covid » nous bloque logiquement sur une crise sanitaire, et nous nous préoccupons moins du bouleversement climatique…Je suis perplexe…

Pour le moment présent quelques photos …

Une splendide fario , remarquez au passage le travail des cormorans entre la caudale et l’adipeuse !!!La cohabitation des deux espèces mérite un débat constructif avec nos amis de la LPO.. je lance l’idée …

Un autre superbe poisson …

Le vent redouble de violence …je m’emmêle… Jurons

je raccourcis ma pointe…et je passe face aux bourrasques …

Un bonjour à mon ami Laetitia… et Olivier …

Une bonne journée récupératrice d’énergie…

A bientôt

Philippe Chardonnet

Ps; pour les mouches je partage sur mon Blog

UNE DOUCEUR PRINTANIERE AU DOMAINE DU GERRIS,ET DES GOBAGES !


Bonjour;

Après une quinzaine sans pêche, j’avais bétonné cette journée pour une sortie au Domaine du Gerris , journée que la météo annonçait belle. Cependant hier une marche arrière, en voiture, approximative, cause manque de sommeil, et le phare arrière droit reste par terre, les jurons quant à ma journée de pêche certainement perdue…Mais non je réussis avec de la chance à obtenir un rendez vous chez mon garage Dacia ce matin à 09h30…D’autre part mon assureur répond comme chaque fois que je le sollicite, en gros une fois par an …La déclaration de sinistre se fera Lundi , je retrouve le sourire après une nuit blanche, retour à la maison …rien n’est perdu …un café, un bisous à Mme qui le mérite bien, en train de me préparer « mes petits légumes  » vu que j’entame une période diététique …Bon après ces disgressions, j’arrive au domaine comme cela était prévu, ouf!

Un petit café offert par Laétitia, gérante du domaine, j’observe notre amie si tôt le café servi, s’entrainer en nymphe à vue sur un poisson, je m’approche mais effarouche le poisson qui allait s’emparer de la nymphe …Le ton est donné ! des poissons actifs et hyper méfiants

Arès des refus et refus de mes nymphes à vue , par ce magnifique coup de midi ensoleillé…Je crise, de temps à autre un gobage, puis deux, puis une mouche patine sur l’eau et « hop » je vois engamer, je persiste en nymphe mais après un poisson raté en une heure, je me dis « la pêche est en sèche » et c’est parti…

Chiros, sedges tout y passe, rien de rien, je gratte dans mon sac et sort une boite oubliée, les mouches du Lac Serviere de la belle époque, les fameuses noires qui m’ont rapporté de beaux ombles …Comme d’habitude je vous livre le montage sur le blog à la demande …

Je fais « patiner » la mouche en imitant le déplacement des insectes sur l’eau, un sillage un arrêt du poisson, ré accélération et re suivi et prise… une défense et une magnifique Léopard rejoint l’épuisette pour la photo . Un poisson que j’apprécie et surtout en sèche .

Les gobages continuent , lorsque la soie touchent l’eau, les poissons « prennent du recul « , bien sur la canne et moulinet sèche est à la maison, je ne croyais pas que la journée serait printanière à ce point , et je fais avec la soie de 7 en rallongeant la pointe …

L’activité perme de s’amuser, une pêche comme je les aime pas facile mais pas trop difficile, non plus, bien agréable et qui permet de faire le vide dans la sinistrose ambiante liée à la crise sanitaire …

Une fario pas énorme cependant mais qui se bat comme un diable et qui m’amène presqu’au backing… la fario reste magnifique …

Les gobages et/ou marsouinages , comme vous pouvez le voire ci dessous atteignent leur paroxysme en terme d’intensité…

Prise d’arc batailleuse à souhait, poisson à la nageoire sans défaut, qui caractérise le travail de qualité piscicole de nos gestionnaire du site .

Un peu fatigué d’une nuit sans sommeil, je rêvasse en fixant ma « noire du grand lac d’antan » un gros remous à proximité, je fais « patiner », le sillage qui suit me laisse augurer un beau poisson , la gueule s’ouvre en avancent derrière ma mouche et se ferme sur l’imitation, léger relever de canne, ferrage ferme sans excès pour éviter la casse (comme précédemment) .Et ce superbe bécard se prête à la séance photo…

L’heure du couvre feu arrive, nous privant d’un coup du soir cependant incertain, chacun se regarde ravi d’avoir passé un excellent moment .Un au revoir rapide à Laetitia …Arrivée à la maison 18h 01.

A bientôt

Philippe Chardonnet 05/02/21

DOMAINE DU GERRIS ; ON N’Y VIENT PAS PAR HASARD ; LES TRES TRES GROSSES TRUITES …


Bonjour ;

Ouverture du Gerris ce Samedi…Il me faut faire un choix j’étais occupé avec Thymallus,..Donc ce sera Lundi

Hier ce Dimanche je vais prendre la température, Olivier et Sébastien, sévissent et enchainent de beaux poissons …

Je repère des gros poissons, LA RAISON pour laquelle je viens sur ce site formidable .

Arrivé sur le site en avance après de longues heures de route, vu que je réside pour l’instant à 10 mn …

Un accueil toujours au top par Mme La Directrice du site, bien sur les respects des règles sanitaires sont de rigueur à l’intérieur du Lodge particulièrement redécoré de photos de belles prises , Laetitia gérante du site ne quitte pas son masque lors du café offert, et nous narre le retour de son chat de retour perdu de puis le confinement , un moment convivial.

Puis Action j’espère que vous apprécierez ces images et que vous viendrez vous essayer sur les poissons qui dépassent la taille que l’on trouve sur des réservoirs classiques, il faut savoir que la pisciculture géré par le mari de notre gérante , avec Valentin , Florent en appui …offrent des salmonidés hors normes.

Premier gros bécard surpris par la nymphe que je lui ai présenter à ras la gueule.

Un peu plus, je la ratais quand la grosse arc saisissait nonchalamment ma nymphe .
Ma main fait figure de celle d’un enfant, vous dire la taille du poisson .
Même combat sur cet autre bécard
Un passage à vide avant de recroiser cet autre grosse arc.
Un énorme bécard qui a été cassé ce Week end, le relâcher est délicat, il me fallait bien le waders pour rentrer dans l’eau et le réoxygéner
Celui ci est un peu plus petit mais un poisson xxl tout de même.
Une autre idée de la taille de cette mémère dans l’épuisette à brochet.
No comment !
Un plan d’eau splendide que les couleurs de l’Automne subliment.
Prise d’un autre splendide sujet.
Les pêcheurs en barque ne sont pas en reste .Surtout celui ci qui a oublié son épuisette. Et qui décroche un poisson.
Une vue du lac pour vous donner les possibilités de pêche du bord, des arbres pour se camoufler un peu derrière, pour une pêche à l’arbalète (ma préférée) . De l’espace entre chaque arbre pour permettre une pêche appréciable du bord, et des pontons …Plutôt engageant cette rive …
Ne pas négliger les spots sous les branchages qui révèlent de grosses surprises …
Vous pouvez constater les vaguelettes d’un gobage impressionnant.

A Bientôt …

Philippe Chardonnet 19/10/20

ALLIER A DECOUVRIR..


Bonjour;

Petite marche d’une heure et découverte de l’Allier, ayant déménagé il y a quelques mois  je n’avais pas eu l’occasion de me promener ici.

A1w1

Les gobages que je voyaient de loin ne sont que les queues des hotus dépassant de la surface , la tête collée à se nourrir au fond …(tailing)

A2w2

J’aperçois, ce que je prends pour des chevesnes de prime abord …

A6w6

…qui s’alimentent tranquillement…

A5w5

Mais non il s’agit de deux carpes communes et d’une miroir, chères à mon ami O.

Ces poissons étaient prenables et certainement pas difficiles vu leur activité alimentaire, j’en ai pris « une mentalement  » confinement oblige…Un exercice virtuel qui révèle l’état de votre narrateur .

Je verrais plus tard en réel.

A4w4

Usure des crues …

A7w7

A Bientôt…

Philippe Chardonnet 26/04/20.

A1w1

QUE CE FUT DUR AU GERRIS MAIS…


Bonjour;

Sortie délicate au Domaine, mon ami Karl confirmera, mais avec beaucoup d’abnégation, quelques belles prises, les poissons sont descendus d’un cran, la pêche à vue avec le vent n’était certainement pas la meilleure technique, mais quand on aime…

Ce superbe bécard récompense ma patience, merci à Eric pour la photo.

G22w1

Une autre prise de vue d’Eric, un poisson que j’ai mis du temps à leurrer .

G23w2

Le Léopard qui ne veut pas se laisser photographier .

G27w7

Un rare gobage …

G24w4

Le Klinkammer se révèle efficace .

G25w5

Retour en nymphe a vue , que de poissons ratés à cause de la profondeur d’alimentation des poissons induisant un manque de visibilité, cependant je vois cette arc in extrémis aspirer l’imitation …Je relève la canne…et épuisette .

G26w6

Une journée délicate ou le changement de température et les vents modifient les donnes, l’humilité sera de rigueur, ne boudons pas notre plaisir…

Philippe .Chardonnet .05/02/20

G22w1

 

RESERVOIR DU DOMAINE DE GERRIS COMME TERRAIN DE JEU AVEC UNE DIVERSITE EXCEPTIONNELLE…


Bonsoir:

Un petit froid et quelques gelées matinales boostent  l’activité des poissons, le tout avec des réempoissements récents font que cette journée sera des plus agréables.

La gravière est d’huile mais la pêche à vue, sera de rigueur.

La diversité exceptionnelle du site permet d’enchainer  les prises différentes pour la plus grande satisfaction du pêcheur.

Telle cette magnifique fario…

ST1W1

ou ces satanées jaunes difficile à leurrer, ici c’est en sèche /nymphe que l’agua rejoint l’épuisette…

ST2W2

Ou ce magnifique omble …

ST3W3

Quelques gobages (au fond vers le ponton) permettent la pêche en sèche…

ST5W5

Je rate un léopard, dommage mais ce sont les ombles qui m’ont ravi aujourd’hui.

ST6W6

Une  belle sortie…

ST4W4

 

A bientôt

Philippe Chardonnet 23/01/20

ST1W1

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :