LA RIVIERE ESPERANCE; LA DORDOGNE MONTCEAUX, ARGENTAT A LA RECHERCHE DE L’OMBRE…


Bonjour;

Quelques jours de congés et l’envie de descendre sur la Dordogne, mes amis de Gobages m’orientent vers un hébergement, par chance il reste une chambre d’hôte et je remercie Mr Lavergne pour son accueil durant le séjour. Départ sur les 05h00 par un temps frais, la route se fait rapidement et je peux enfin contempler la Rivière Espérance à Argentat-Sur-Dordogne du haut du Pont de la République…Photo du haut le pont de la RD1120, aval du No-Kill , ci-dessous amont du No-Kill . Sa célèbre gabare se distingue en fond de quai, j’apprends que le courpet est un ancien type de gabare et que le nom d’Argentat était utilisé pour le nommer.

Le débit est annoncé à un peu plus de 10m3, le soleil, une température élevée, la pêche de l’ombre sera compliquée. Je me décide à me rendre sur Monceaux-Sur-Dordogne l’eau y courant un peu plus. Je prends un double café chez l’emblématique Bistrot de Pays « Chez Maryse ».

Vue en aval du Pont De Montceaux (un pêcheur se devine en bas du courant à droite).

Je me gare après autorisation, merci, au Camping Au Soleil d’Oc.

Quelques beaux gobages mais ce sont des truites, j’en rate une et décide de monter un peu plus haut…

Après un échec en noyée dans les courants, les rapides « malpas ». Je partage un moment avec un guide qui me confirme la difficulté du moment en terme de pêche. Je m’oriente sur le spot célèbre d’Escourbanier ou nous nous retrouverons une douzaine au coup du soir…

Un gobage, un autre mais les montées ne sont pas régulières et compliquent la pêche, j’entends un des pêcheurs dire à un de ses amis « je t’avais pas dit que ce serait facile »…

Je passe en revue ma collection de sèches mais leçon d’humilité… je raterais un poisson ou sans doute un refus…Seul deux poissons dont une truite seront prise par un pêcheur sur ceux présents…

Le lendemain, direction Argentat Passion pour une mise à jour de mouches sèches du moment que me conseille J.Ch.Petit…

Quelques gobages au niveau du pont du No Kill…

No comment…

Une aspiration sur un gobage sur le côté gauche de la pile, ferrage, du lourd au bout mais décroché…

Dans les courants…

Enfin j’en ai un…

Une veine propice…

Mais c’est une Fario locale…

ET ENFIN LE GRAAL.

Puis un autre…

Un autre spot du No- Kill.

Un fort joli sujet

Un petit au revoir à la célèbre statue…

A Bientôt.

Philippe CHARDONNET 10/10/22

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s