FERMETURE 2022 SUR LES RIVIERES MYTHIQUES D’AUVERGNE; L’ALAGNON ET LA SIOULE…


Bonjour;

Trois journées de pêche intensives pour cette fermeture première catégorie, deux journées sur l’Alagnon dans le Cantal et une journée sur la Sioule. Je vous partage ces sorties, tout d’abord direction le Cantal ou les ombres de l’Alagnon sont au top de leur forme. Il est vrai qu’il y a eu de l’orage la semaine dernière, d’autre part la température a chuté et il fait frisquet ces matins

De belles veines comme celle-ci dessous abritent de beaux sujets.

La touche intervient lors du relevé de la canne et un beau sujet s’est saisi de ma perdigone.

Les prises d’ombres sont régulières et toutes les tailles sont bien représentées ce qui reste de bon augure pour la pérennisation de l’espèce.

Un autre spot. Au premier plan je ne me prononcerais pas sur la présence du tuyau…

Arrêt du fil et de belles ruades dans la veine puissante avant la mise à l’épuisette .

Coté truite plus délicat mais de beaux poissons .

Magnifique fario de l’Alagnon.

Celle-ci sera la dernière de la saison sur l’Alagnon…

Une petite vidéo.

*******

Changement de décor La Sioule, secteur qui m’a vu grandir (et qui me voit vieillir) Châteauneuf les Bains

Le fameux plat de chez D.

C’est en aval de Châteauneuf que je prospecte…

Un ombre, une truite, mais rien d’énorme…

Je rencontre un pêcheur, moment d’échange sympathique. Puis je prendrais quelques poissons sur ce spot.

La dernière de la saison 1ère catégorie 2022…

La vierge veille sur la vallée…

Saison première catégorie terminée.

A bientôt.

Philippe CHARDONNET 18/09/22

OMBRE DE L’ALAGNON; LIGERICUS.


Bonjour;

Quand les ombres sont dehors….

J’espère que cette prise de vue vous donnera envie de rechercher ce poisson auvergnat fantasque.

A bientôt.

Philippe CHARDONNET 11/09/22

MEILLEURS VOEUX 2022…


Bonjour,

Après une année sanitaire compliquée, 2021 coté pêche aura été excellente, de l’eau, de l’eau est tombée, rendant la pêche hasardeuse, mais une bonne connaissance des rivières, des spots, a permis de belles sorties. La basse Sioule nous a révélé quelques belles éclosions au printemps avec de superbes poissons et des gros poissons, la saison « ombre » sera la meilleure que j’ai connue. Prolongée par une arrière saison réservoir exceptionnelle. Je remercie les pêcheurs et amis qui m’ont suivi, et pour certains que j’ai pu rencontrés, un partage qui me fait continuer ce , votre blog…Deux, trois photos de cette année 2021…Et vive 2022!

Un bel ombre du 15….

Et la 8 kls du Gerris

A bientôt .

Philippe Chardonnet 01/01/22

HOMBRES (pour des hommes) DU CANTAL….


Bonjour..

Toutes les rivières du secteur sont en crue, avec un climat qui affirme le réchauffement climatique, de la chaleur, des eaux teintées , du vent , des crues…Pas de pêche possible , je revisite mes carnets de pêche …toutes ces infos notifiées depuis plus de 20 ans vont peut être m’aider …Il va falloir faire de la route , pour prospecter …Je fais le plein de la Logan, au passage je remarque une hausse significative de l’essence , (je suis CRITAIR 1 ,pour ceux qui raillerai cet excellent véhicule, dédié à la pêche c’est pas un 4*4 énergivore dont je n’ai pas l’utilité )

Merde, un connaisseur ou un touriste sur le premier spot , je trace la route , il est 13h00…quand j’arrive sur mon 2ème spot …personne ouf…le temps de me préparer , d’appréhender un peu en aval …2/3 gobages que je maitrise mal , avec ce niveau le mois dernier, cela aurait été les grosses mouches…

Des gobages, mais pas de quoi fouetter un chat , je vais tenter en sèche nymphe , pas mieux …je vais me mettre en NAF…Les lancers se font à l’arbalète, je m’applique… oubliant un joueur foot ( j’aurais mieux fait de pécher ce soir là)…

Et sur ce spot je n’aurais pas parier, mais une belle prise …

Un gobage, c’est un ombre, un des rares qui gobe, un qui ont le métier, je change le moulinet je m’applique refait le bas de ligne pour sèche, j’observe, des mouches de Mai, des sedges, des petites olives ….Un gros refus sur le sedge, c’est clair, raté après un peu d’attente, l’ombre n’est pas calée et regobage ,relancer et sur l’olive et un ferrage à retardement , c’est pris mais décrochage et pas de photo …;))

Retour en NAF et violente touche …

Ce sujet moindre en taille, affirme une bonne reproduction, ce qui s’avère positive pour cette rivière …

Une idée sur le spot …

Une grosse glissade , un gros bain qui remplit le waders , l’eau est froide à cette hauteur, ce qui fait que les poissons sont dans un biotope relativement protégé …

Retour au spot , après un peu de repos et au sec, retour pour valider ma technique sur ce secteur …c’est un peu de hasard , mais 20 ans de pêche dans le Cantal cela donnent de solides bases, je me remémore ces noms mythiques qui me faisaient rêver adolescent , Alagnon, Santoire, Rhue, quand je feuilletais les rares revues, de l’eau a bien coulé depuis…Ces photos de prises ne sont pas là que pour vous dire amis débutants que du passage du rêve à l’acte, c’est de la présence et un peu d’investissement auprès de votre AAPPMA locale …

Une belle prise , la validation de la technique…n’est pas loin ….

Un beau sujet…

Je pense que ces ombress (ombres)n’ont pas été sollicités de la sorte, j’ai testé des techniques et souvent de m…e, et enfin une construction personnelle marche ,et c’est là que vous voyez que vous avez grandi ,et vous vous rendez compte que vous avez vieilli …

La technique semble se préciser …un autre beau sujet …

Le renouvellement est en cours , c’est le plus important….

Taille medium ….un bon signe dans la pérennisation de la rivière…

Je m’arrête à la Chapelle D’Alagnon ,en redescendant , un pêcheur devant moi, je prends un ombre qui valide la technique ….

C’est mon ami Jean Michel qui sacrifie un beau gobage pour un moment de partage …

Un bain forcé vous ramène à un peu d’humilité (que j’essaie de partager) et vous renvoie à vos chères études et qu’importe , plus de confinement …

Profitez sans vous prendre la tête …

Comme d’habitude, vous pouvez me sollicitez sur le blog en Mp..

A Bientôt …

Philippe Chardonnet 01/07/21..

ALAGNON UN JOUR, ALAGNON DEUX JOURS, ALAGNON TOUJOURS …


Bonjour;

Après une grosse déception, suite à une compétition amicale annulée à Chateauneuf à cause de lâcher de barrage (plein)…Qu’importe l’apport d’eau est essentielle, je constate une évolution tangible du réchauffement climatique, même si de mémoire j’ai connu des mois de Juillet sous la pluie…

Cette déception passée, il faut rebondir aller de l’avant …J’épluche mes carnets de pêche et il y a un coin qui pêche sur l’Alagnon…

A cette hauteur, l’orage est passé, l’eau est redevenu claire, quelques gobages me redonnent le sourire …

Ici l’eau est limpide , les truites bien sur ne sont pas énormes, nous sommes sur la partie haute , mais l’occasion de pêcher en sèche à vue, et je ne m’en plains pas …je penses au 40 m3 de la Sioule…

Montée franche, belle défense sur un gobage et à vue …

Une belle veine ou je laisse mon imitation prendre son temps de se promener sur les veines …

Résultat garanti, la majorité des prises en sèche seront de l’ordre de 20/25cm…

Un public s’approche …

Une prise est appréciée…

La foule arrive…et par humilité je laisse le spot .LOL…

Un verre offert par mes amis de la Ferme Auberge…et je rentre, content d’avoir pu pêcher en sèche à vue, qui permet de revoir vos basiques , placements, dérives etc..

Ce Dimanche;

Changement de décors, l’eau est encore haute mais la bonne connaissance de la rivière permet d’appréhender quelques dizaines de mètres pêchables …

Le choix du lestage, réglage de la hauteur de pêche, sur des veines sensibles, car exposées au vent, des dérives aléatoires qui calent le poisson, le fil semi plaqué amont, procure des poissons 20/25…Mon ami Philibert me rejoint, et me confirme la délicatesse de la pêche…due au vent qui pousse aval…

La confiance en ce spot , me récompense …

Le tonnerre gronde, une bonne averse d’orage , mais plus de vent, enfin la dérive est bonne, après avoir fait trois fois les deux cents mètres de rivière… La pêche est enfin juste ..Le bon lestage , le bon réglage, le bon duo de nymphe, surpris par la couleur qui ne fonctionnait plus, retour au basique, et une touche splendide …Une belle bataille …j’ai du mal à me placer aval pour epuisetage, mais c’est fait et photo…

Je repasses sur les 50/cm2, que le vent m’a empêché de prospecter proprement en trois fois, mais sous une pluie battante , une touche que j’attribue à un ombre, mais il n’en ait rien cette superbe fario se rend …et me fait savourer cette sortie …La pluie s’intensifie , le tonnerre est plus fort , je plie …

A bientôt …

Philippe Chardonnet 27/06/21.

PERDIGON’S STORY SUR L’ ALAGNON…


Bonjour,

Les niveaux tendus, plus la chaleur, rendent la pêche délicate, hier je me me suis ramassé , le vent en étant la cause principale, et aujourd’hui, je me gratte la tête , et un petit spot qui ne prête pas de mine me revient à l’esprit, l’exposition au vent y est moindre… je me dis que les perdigons pourraient séduire …

Il m’a fallu un moment pour croire à ces montages…ludiques à monter, percent plus rapidement l’eau ,et sont prenantes de suite , j’en ai oublié mes modèles à poils ,ou pheasant , (j’ai une boite cependant)…

Ludiques car effectivement, les possibilités de montages sont infinies, et il m’a fallu faire un tri pour rester dans le cadre d’une approche simple et cohérente dans le cadre des niveaux prospectés . Pour les débutants il est tentant de se disperser au regard des multiples coloris qui séduisent plus le pêcheur que truite ou ombre …

Après des années d’essais , je monte mes boites en fonction de mes prises , et rajoute 2/3 modèles, glanées de ci de là , pour valider ou non (délicat) , dix pour cent en terme de novation, cela peu paraitre peu, mais n’oublions pas qu’il faut décliner ( couleur cask +taille hameçons) …

Je me suis fait plusieurs boites référencées de manière empirique , dans la photo ci dessous , 2 boites « fond de commerce  » comme me dirait mon ami Patrick (que je salue au passage) et sur la droite une boite générique, que j’utilise tous les jours (ou presque) …Le renouvèlement nécessaire , du aux pertes s’avère visible en un clin d’oeil …Vous l’aurez compris une méthologie, certes fastidieuse qui sera cependant la clef de la réussite …

Les niveaux sont parfaits pour ce spot, le vent ne passe pas, c’est sur un duo de perdigone, que je mets ce superbe spécimen à l’épuisette…

De beaux rapides, dans lesquelles je m’étale de façon magistrale, les truites en rient encore…

J’opte pour un changement de couleur de billes n’ayant plus de touches, arrêt du fil, une belle défense, et cette truite regagne son élément, un beau poisson…

Une veine plus puissante, j’augmente la densité de la perdigon, un replacement pour la dérive et touche assez violente…

Une touche violente, la truite s’est emparée de la perdigon plus lestée, choix gagnant, enfin presque, car le fil s’est pris dans une branche, j’ai cru perdre cette « grasse », mais tout s’est bien fini…

De belles bordures ou se cache « Salmo trutta » qui se laissera séduire par une perdi qui dérive naturellement dans la veine de la bordure…

La trentaine de cm bien passée, la perdi est juste piquée comme vous pouvez le voire sur la photo…

Un poisson qui brille comme de l’or au soleil…

Arrêt du fil, ferrage, une belle session qui me fait oublier les déboires d’hier…Les journées se suivent et ne ressemble pas…

J’entends d’ici, il va nous en montrer de ses perdigon…le modèle à souffert, comme vous avez pu le voir et a perdu de son éclat…

Cependant elle prendra une autre truite dont l’effet de surprise semble significatif…

J’ai fini mon parcours et dans le virage je retrouve le vent, mais je suis content de cette belle sortie de pêche..

A bientôt.

Philippe CHARDONNET 14/06/21.

DECOUVRIR LE CANTAL A LA MOUCHE (Alagnon)…


Bonjour,

Un peu tôt pour aborder l’Alagnon, je me rends sur mes spots pour une tentative précoce …Je ne respecte pas l’ordre des choses, j’y vais trop tôt , mais l’envie était trop forte par cette belle journée , un pécheur en sèche au Paschou ;))… Je profite de l’occasion pour rappeler que sur le secteur « Paschou/ Chapelle sur Allagnon, « les réglementions ne permets pas la pêche en marchant dans l’eau…Je laisse le débutant piétiner les frayères et vais plus loin …

Une superbe photo, mais la rivière est haute et teintée, la chaleur est impressionnante, après un passage à une gelée avant hier matin (info de mon ami qui travaille sur la commune), la crue, et une baisse soudaine, qui cale le poisson en fin de soirée .

Je perds deux ombres et une grosse truite qui dévalent dans les vagues aval…impossible de lutter… Je me console en me disant que je pêche juste…mais 15 mètres de fil en aval, impossibilité de se placer correctement pour epuisetage correct … Une idée des vagues …

Un ombre qui se libère dans le courant, un autre, une belle truite estimée 35/38…En fait pas frustrant, vu que je casse pas …J’arrête des que je ramène un poisson, pour une photo,inutile de blesser des poissons …

J’ai mon poisson, pas énorme, mais qui compte après tout ces décrochages, histoire de vous partager une photo.. Une tape digne d’une trente, je vous l’assure….

Il y a une logique intemporelle, un axiome. un postulat de base, lesquels s’avèrent vérifiés…Une méthodologie empirique, déroger à cette logique ne sera pas ou peu productive.. le capital eau emmagasiné m’aura rassuré, provisoirement …Le pétrole auvergnat …

Pour me faire comprendre, un peu tôt pour pécher l’Alagnon …J’ai voulu faire le malin , mais j’ai oublié qu’il y avait l’épisode des MDM…sur la Haute et c’est aprés… C’est ainsi dans l’ordre des rivieres d’Auvergne…

Pour ceux qui ne m’auront pas compris, je serais plus clair pour une interrogation…

A Bientôt .

Philippe Chardonnet 28/05/21

EN MODE DEUXIEME CATEGORIE… A LA RECHERCHE DE THYMALLUS


Bonsoir;

Après une fermeture de saison de première catégorie, courte cette année pour cause confinement, un petit moment logique de déprime, beaucoup vont raccrocher leurs cannes. Cependant ne négligez pas la pêche en seconde catégorie, sur certaines rivières l’ombre y est présent…

Je ne me suis pas posé de question ce matin , j’ai chargé mon énorme sac et mes deux cannes dans la voiture et direction les rivières de deuxième catégorie, idéal en terme de transition pour le pêcheur que je suis d’oublier que mes rivières de premières sont fermées;

Un peu de route pour arriver au parcours des deux poissons .

Bizarre que ce chemin goudronné en pleine nature…

Mais bon après quelques ajustements et une grosse tape , j’enregistre mon premier ombre de deuxième catégorie. Pas énorme mais objectif atteint.

Une gravière splendide ou logiquement…

Un cerclage d’or sur une pupille magnifique …

Bien agréable cette première sortie en deuxième catégorie .

Abientôt .

Philippe Chardonnet 21/09/20

EN NYMPHE A COTE DU PRE AUX CHEVREUILS .


Bonsoir;

Les orages ont rendus la rivière impêchable durant deux/trois jours, mais de l’eau bienfaitrice est enfin arrivée, et il en fallait …Un rafraichissement des températures de 15 degrés me permet de faire quelques centaines de kms pour envisager une pêche sur la rivière à coté du pré des Chevreuils…

Le niveau est pêchable ouf ! l’eau plus fraiche qui sait , j’avale ma banane , et direction le spot …

Un bon présage le chevreuil s’enfuit, l’herbe est plus fraiche, et la rosée du matin humidifie mes chaussures de Wading .

Je monte ma pointe et nymphe quelques réglages et arrêt, léger ferrage et un bel ombre me récompense des kms parcourus …

Des ombrets et quelques truites, une sortie agréable …

Et à ma plus grande stupeur sur un coup improbable…La touche est nette, sans doute un beau poisson qui après une belle bataille se prête à la séance photo …

Je laisse 2/3 nymphes sur un spot délicat qui me rapporte une truite cependant,

Mais je comprends que l’exposition au soleil ne m’est pas favorable , et changement de secteur .et alors que j’allais partir …Un toc puissant dans la canne, touche non perçue ..

Un sujet magnifique qui entre dans ma mémoire et rend le retour plus court .

Une belle sortie .

Philippe Chardonnet 24/08/20

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :