PERDIGON’S STORY SUR L’ ALAGNON…


Bonjour,

Les niveaux tendus, plus la chaleur, rendent la pêche délicate, hier je me me suis ramassé , le vent en étant la cause principale, et aujourd’hui, je me gratte la tête , et un petit spot qui ne prête pas de mine me revient à l’esprit, l’exposition au vent y est moindre… je me dis que les perdigons pourraient séduire …

Il m’a fallu un moment pour croire à ces montages…ludiques à monter, percent plus rapidement l’eau ,et sont prenantes de suite , j’en ai oublié mes modèles à poils ,ou pheasant , (j’ai une boite cependant)…

Ludiques car effectivement, les possibilités de montages sont infinies, et il m’a fallu faire un tri pour rester dans le cadre d’une approche simple et cohérente dans le cadre des niveaux prospectés . Pour les débutants il est tentant de se disperser au regard des multiples coloris qui séduisent plus le pêcheur que truite ou ombre …

Après des années d’essais , je monte mes boites en fonction de mes prises , et rajoute 2/3 modèles, glanées de ci de là , pour valider ou non (délicat) , dix pour cent en terme de novation, cela peu paraitre peu, mais n’oublions pas qu’il faut décliner ( couleur cask +taille hameçons) …

Je me suis fait plusieurs boites référencées de manière empirique , dans la photo ci dessous , 2 boites « fond de commerce  » comme me dirait mon ami Patrick (que je salue au passage) et sur la droite une boite générique, que j’utilise tous les jours (ou presque) …Le renouvèlement nécessaire , du aux pertes s’avère visible en un clin d’oeil …Vous l’aurez compris une méthologie, certes fastidieuse qui sera cependant la clef de la réussite …

Les niveaux sont parfaits pour ce spot, le vent ne passe pas, c’est sur un duo de perdigone, que je mets ce superbe spécimen à l’épuisette…

De beaux rapides, dans lesquelles je m’étale de façon magistrale, les truites en rient encore…

J’opte pour un changement de couleur de billes n’ayant plus de touches, arrêt du fil, une belle défense, et cette truite regagne son élément, un beau poisson…

Une veine plus puissante, j’augmente la densité de la perdigon, un replacement pour la dérive et touche assez violente…

Une touche violente, la truite s’est emparée de la perdigon plus lestée, choix gagnant, enfin presque, car le fil s’est pris dans une branche, j’ai cru perdre cette « grasse », mais tout s’est bien fini…

De belles bordures ou se cache « Salmo trutta » qui se laissera séduire par une perdi qui dérive naturellement dans la veine de la bordure…

La trentaine de cm bien passée, la perdi est juste piquée comme vous pouvez le voire sur la photo…

Un poisson qui brille comme de l’or au soleil…

Arrêt du fil, ferrage, une belle session qui me fait oublier les déboires d’hier…Les journées se suivent et ne ressemble pas…

J’entends d’ici, il va nous en montrer de ses perdigon…le modèle à souffert, comme vous avez pu le voir et a perdu de son éclat…

Cependant elle prendra une autre truite dont l’effet de surprise semble significatif…

J’ai fini mon parcours et dans le virage je retrouve le vent, mais je suis content de cette belle sortie de pêche..

A bientôt.

Philippe CHARDONNET 14/06/21.

2 réflexions sur “PERDIGON’S STORY SUR L’ ALAGNON…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s