HAUTE SIOULE EN SECHE ; ENFIN…


Bonjour ;

J’arrive sur le spot , du monde , de la voiture, le Duster de mon ami Stephane , en guidage certainement…Cela va être compliqué, mais bon ce secteur je le pratique depuis 2002 avec quelques années de garderie, ce qui m’a forgé un peu d’expérience , je me rappelle d’un petit linéaire technique et pas sollicité, il faut marcher, sortir des sentiers battus, comme disait mon ancien président …Et c’est ici.

Une remarquable activité de surface, que je « foire » pris par le temps, je bosses cette nuit ..Qu’importe aujourd’hui j’ai ce « précieux temps  » …Effectivement nôtre activité demande du temps, de l’observation, un peu de technique qui s’engrange au fil des sorties …Des bredouilles, puis une prise, puis 2/3, puis la 10zaine, et plus …Cela s’acquiert au fil des années, tout comme sport, la « practise » régulière est synonyme de progrès. La pêche en dilettante, ancestrale ou « draguer  » un sedge au coup du soir ou une concentration de pêcheur, légitimement est là jusqu’à nuit noire, n’est pas forcément justifiée…Avec un peu d’observation des éclosions se produisent à des heures diverses , question d’exposition, de température ratio eau/air optimale.

La bonne imitation au bon moment , la période émergente, de l’éclosion, avec un peu de connaissance du biotope est excellente, d’où la nécessité d’anticiper (quand les mouches sont présentes j’estime qu’il est un peu tard ) avec des petites imitation flottaison basse en CDC cela y fait …

Sur cette photo vous remarquerez que les ailes ne sont pas encore affirmées, un stade précaire, pour l’insecte ….Stade que les truites raffolent…

Pèche de l’eau sur les gobages observés et non concrétisés hier…

Prises qui me confirme mon observation d’une part de la veille, l’heure de l’éclosion, selon certains spots cette heure varie …

Une prise comme celle ci sur la Haute Sioule ne s’improvise pas …Ce sont mes poissons préférés 30/33 cm…et pour ce secteur ce sont des poissons des plus respectables …

Pour les XXL .truites de 50/60 mon ami Leatitia au Domaine des Gerris me propose des poissons hors normes…

Une Fario magnifique et bien nourrie, ce qui en dit long sur l’éco système de la Haute Sioule …

Centimètre par centimètres je prospecte en péchant l’eau comme me l’avait montré mon ami Serge B…(l’inventeur du Viva )

Impossible de trouver une bobine de Viva, je fonctionne avec deux moulinets j’en met un de coté …et profite du deuxième sans possibilité de rechange (mon Ami Dom que je croise m’en a promis une sympa de sa part, sa gentillesse. Un passionné de la Sioule, on se croisera pour l’ouverture de l’ombre fin Mai, et un post suivra)…

Revenons à nos moutons , le Viva …J’appelle Benoit, pour un avis sur L’Otofly. Benoit toujours dispo; me réponds c’est un Viva…Effectivement, idem à l’identique, livré avec une bobine, à un tarif aux alentours de 80/90 euros …Je suis bluffé…Je ne puis que vous inviter à le tester ,..

Le job est fait …

Les prise en sèches s’enchainent …La soie de 4 de Lozere de mon Ami Michel est sur l’Otofly. Et belle « sauvageonne « 

Un gobage entre les deux blocs en haut en droite …

Mon imitation avec un quill d’un célèbre volatile de plume de Lozère que mon ami P. m’avait envoyé, se révèle d’une efficacité …

Voilà , un petit sujet qui j’espère vous donnera envie de remettre à l’eau toutes vos prises..

Philippe Chardonnet 02/05/2022.

Au plaisir de se croiser ..

NOUVELLES DE LA BASSE SIOULE…


Bonjour;

Des niveaux bas, trés bas pour la saison, les 5m3 (niveau d’étiage ) me poussent à une sortie sur la Basse Sioule ce Mercredi, le temps couvert, sans vent, les éclosions seront au rendez vous .

Pour information la Basse Sioule c’est en mettant des noms sur de célèbres spots , CHATEAUNEUF LES BAINS. (Chato9 pour les habitués),…LISSEUIL, réputé pour ses grands plats et ses afficionados de la sèche…LE PONT DE MENAT ….CHOUVIGNY avec la mise en place d’un nouveau N.Kill…(à découvrir )…

Un secteur qui me tient a cœur tant par sa qualité d’éclosion, que celle de ses poissons . Un secteur sur lequel je suis souvent…

Un gobage et Fario qui au premier passage a pris l’imitation de la March Brown (voire post précédent)

Un site d’observation agréable. Une légère pluie , Olive, March Brown, et quelques sedges apparaissent.

Un autre gobage et cette fois c’est sur une olive …

Dans ces veines un passage de nymphe pourrait rapporter un poisson?

Rien, je repasse sur le plat en sèche. et Remarch Brown…

Autre gobage, Refus, avec les diverses éclosions, dont quelques trichos, je ressaye avec un petit sedge et…

Je retourne sur le courant et cette fois …

Une sortie, de Printemps, comme je les aiment.

A bientôt

Philippe Chardonnet 07/04/22

PECHE A VUE AU DOMAINE DU GERRIS…


Bonjour;

De magnifiques journées d’hiver en Auvergne en ce moment, de belles gelées matinales certes , mais un soleil vaillant toute la journée. Ce mardi matin le réveil me sort de mon lit, petit déj, chargement de la voiture , la glace a bien pris le parebrise. La circulation est dense, les gens vont travailler, j’ai de la chance, en travaillant de nuit, de pouvoir pêcher la journée en semaine. Le soleil des huit heures du matin quand j’arrive réchauffe l’atmosphère glaciale. Quelques ronds indiquent un peu d’activité. Le café avec Laetitia et préparation du matériel.et direction pêche.

Clarté et luminosité; Pêche à vue…

L’étang est apprécié pour la qualité de ces poissons et pour une pêche à vue de bordure dont sont adeptes les pêcheurs.

Les poissons sont bien en maraude, mais je n’essuie que des refus et la matinée est délicate, cela vient de moi, car mon ami Steph effectue une belle session, mais doit quitter l’étang en fin de matinée. Finalement, quelques poissons magnifiques rejoignent l’épuisette.

Des poissons qui affichent une belle défense tel ce solide bécard.

Globalement déçu par ma prestation du matin, pause casse croute, après un échange avec Laetitia , celle ci m’oriente sur une couleur de nymphe, je vais tester , et là effectivement, les poissons sont bien réactifs, et les refus font place aux prises.

Les farios sont bien réactives et je passe un trés bon après midi, sous un soleil radieux, la température est exceptionnelle pour une journée d’hiver. La pèche à vue reste possible tout l’après midi .

Les prises sont régulières, jusqu’au soir . L’approche doit être soignée , si les truites vous aperçoivent fuite immédiate . Une dernière fario avant la fin d’une session des plus agréables.

Une excellente journée au domaine.

Philippe Chardonnet 14/12/21.

A bientôt

LA SAISON RESERVOIR BAT SON PLEIN.


Bonjour;

Dernier jour de vacances, lesquelles entre rivières et réservoir m’auront offert de belles prises tant en ombres que poissons divers. C’est au domaine des Gerris que je me rend aujourd’hui pour finir en beauté ce long week-end du 11 Novembre.

Pêche de ponton:

A vue ou les poissons de toute espèces maraudent , les refus d’hier m’incitent à finasser je monte une nymphe plus petite, ce qui me réussie …

Pur produit de la pisciculture Stéphane nous offre des sujets magnifiques tel cet omble alis .

Superbe défense celui ci s’est laissé surprendre et pose surpris.

Le ponton me donne quelques poissons, un bon spot .

C’est quasiment à plat ventre pour cacher ma gracieuse silhouette que j’arrive à leurrer cette fario, robe somptueuse.

Un autre spot riche en salmonidés, deux trois prises, puis coup calé .

Changement de ponton et un peu de pêche au stream « Au port »‘ (c’est d’ici que partent les barques).

Deux suivis, sur un stream de taille plus importante conseillé par mon ami Olivier, deux ratés et …

Retour au lodge, débrief avec d’autres pêcheurs, je dis au revoir à Laetitia, et Olivier content de mon après midi. Demain retour à la vie professionnelle…

A bientôt

Philippe Chardonnet 15/11/21.

FARIOS D’UN JOUR AU DOMAINE DU GERRIS, A PECHER SANS MOFERATION…


Bonjour;

Retour en mode réservoir, en ce Dimanche, pour cause de SANAMA, Laetitia gérante du site a quitté quelques heures le domaine, c’est Florent excellent pêcheur qui m’accueille et en attendant que la pluie se calme nous discutons de pêche bien entendu. Quelques gobages sporadiques au loin me laissent envisager une pêche en sèche, lorsque les poissons seront mieux installés.

Au streamer;

J’attaque avec un stream orange, des poissons frais ont été rajoutés en milieu de semaine, histoire de dynamiser la pêche, le résultat ne se fait pas attendre, une prise.. Pas de photo, la carte mémoire du numérique étant pleine je supprime rapidement les photos des journées précédentes, pour faire de la place…Je relance une tirée franche et en force je ramène ce superbe spécimen du Domaine.

Alors que je relance j’ai une sensation « bizarre » la soie en l’air, je laisse retombée et ma soie n’a plus de corps de bas de ligne, une erreur de plus, le matériel était nickel prêt , mais je n’avais pas vérifié la solidité soie/jonction bas de ligne.. Je retourne à la voiture et ramène de quoi refaire la jonction, au passage je vous recommande le petit outil qui permet de faire les raccords.

Florent me rejoint et œuvre en nymphe.

Ma pointe refaite je relance, le nœud accroche dans les anneaux mais bon…Retape pas pris, mais reretape, toujours pas pris , je ralentis et amorce une phase d’accélération, l’animation plait et cette fois..

Cette superbe fario se rend à l’épuisette…

A vue;

Le stream ne répond plus, c’est à vue que je vais essayer de leurrer les farios bien présentent sur les bordures. Seulement voila des refus encore des refus, puis finalement je trouve le modèle du jour et …

Une magnifique fario de plus repart pas contente …

Un passage pluvieux qui arrose copieusement termine cette session à vue.

En sèche;

La pluie s’arrête et un gobage de chez gobage, vous pouvez en voire les vaguelettes sur la photo ci dessous.

Je pose mon imitation quelques cinquante centimètres à proximité du, des gobages devrais je dire …Un gros remous, mais sans prise de l’imitation, je fais patiner la mouche et j’adore ce moment, quand je vois le sillage suivre celle-ci, la gueule s’ouvre et se referme, léger ferrage pour ne pas casser et une autre grosse fario vient se faire tirer le portrait…

Splendide poisson, issue du travail de la pisciculture du Gerris.

Une leçon d’humilité au ponton, ou je retente à vue les ombles, lesquelles connaissant le manège me renvoie à mes chères études…Un gobage, vaguelettes au premier plan de la photo…

Montée franche et re Fario…

Fin de session;

Après avoir salué Florent (et Laetitia au téléphone) je quitte le lodge sous la pluie, content de cet magnifique sortie, ou la diversité des techniques m’aura procuré d’extraordinaires farios.. Je me remémore quand tout jeune pêcheur il y a trés longtemps je regardais ces poissons trophées dans les revues, le jeune pêcheur a quelque peu vieilli le rêve est devenu réalité, mais la magie est toujours là…

A bientôt

Philippe Chardonnet 14/11/21.

ARCS VS FARIOS AU REVERVOIR DU GERRIS…


Bonjour;

Retour d’une sortie au Gerris Mardi, la pêche était en barque avec de nombreux gobages sur le lac. Du bord des poissons en maraude , Arcs et Farios sont pêchables à vue, remises de la compétition du Dimanche, un peu délicat au regard de la chaleur mais de belles prises.

Une fario magnifique se laisse leurrer.

Le spot paré des couleurs automnale illumine cette belle journée, il y a plus malheureux , savoir apprécier ce que l’on a …Et profiter d’une bonne santé, je dédie cette image à quelqu’un qui se trouve confronté à de grave et irrémédiable soucis de santé …

Je vais prospecter derrière ce bloc, de loin de beaux remous m’ont incités à lancer mon streamer …

…Qui s’accroche et que je perds, je refais la pointe tranquillement remet un stream, relance, une tape, le lift me laisse entrevoir le poisson qui m’aperçois et part en courant… Je me cache vers la partie gauche du bloc, mais difficile de stripper le leurre, le risque de prise pourrais amener et casser le scion sur le rocher…Bien sur monter sur le bloc est à exclure en terme de discrétion. Tant bien que mal je trouve une solution en me mettant à plat ventre sur le bloc…Le ramener et nage bizarroïde du stream au regard de ma position peu orthodoxe séduit une magnifique Arc …

Ainsi passe l’après midi ou les Farios seront plus actives que les Arcs.

A bientôt

Philippe Chardonnet 26/10/21

EDITORIAL D’OCTOBRE; OU DONNER DE LA TETE EN AUVERGNE? QUE DE POSSIBILITES…


Bonjour,

Les mois d’Octobre et de Novembre sont devenus si les conditions climatiques le permettent propices pour l’activité Pêche à la Mouche , cela devient vite compliqué pour le pêcheur que je suis en terme de choix…

Concernant la traque de Thymallus en Rivières .

(Ombre commun pour les amis débutants , nous sommes tous passés par ce stade du reste, et les noms barbares sont parfois une problématique de plus , à maitriser , une des priorités de mon blog, étant d’amener du monde qui participe à la protection et pérennisation des actions menées par la génération antérieure , en gros du partage en terme d’investissement , à tout niveau du Nettoyage de rivière à son implication dans les instances dirigeantes en passant par un peu de garderie).

Les niveaux sur l’Allier, Allagnon, Dore et un petit regard sur la Dordogne affichent des niveaux favorables et les températures clémentes incitent une sortie sur Langeac, à la confluence du Saut du Loup, ou d’Argentat..

Concernant la traque des perches , avec ce niveau , l’Allier est parfaite sur tous les secteurs , d’autant plus que les premières gelées avec un peu de soleil sont des facteurs positifs …les barrages de la Sioule sont à découvrir du bord (voire précèdent article )

Concernant la traque du broc mon ami P.me dit d’attendre la fin du mois …

Et le must la saison Réservoir est amorcée, je vous ferais un retour d’ici peu…

COTE MONTAGE; la pire période;

De l’imitation en 18/20 pour l’ombre …Des noyées …Des Stream perches ,brocs…et un petit chiro réservoir…

Bonne arrière saison

Philippe Chardonnet 18/10/21.

PERCHE AU STREAM…


Bonjour ;

Les grosses pluies de ce Week End ne me permettent pas d’aller traquer les ombres, je cherche une solution de repli, et je me fixe une sortie barrage, seule sortie possible …Bien sur sur ce type de profil la pêche à la mouche devient aléatoire, nous ne sommes pas sur l’Allier, vu les niveaux impraticables qui serait un secteur de jeu formidable, mais l’abnégation, la persévérance seront des éléments nécessaires au pêcheur en barrage et surtout l’observation pour espérer une « maraude » au stream, difficile de rivaliser sur ces secteurs surpéchés au leurres , je mets en place une stratégie logique pour espérer prendre une perchette, une observation d’une éventuelles chasse et il faudra être dessus…Je casse la « croute  » sur les onze heures trente, le temps est chaud et je sais que ce sera compliqué…

J’observe sans prospecter inutilement, des lancers superflus ne servent à rien sur cette masse d’eau de barrage ….

Je me positionne sur une cassure et attends …désespérément…..1h,2h…et une chasse, deux et plié je ne suis pas dans le timing ….dommage …

Je me remotive …45 mn plus tard une chasse …Je lance en plein milieu , confiant et technique validée ..

Bien sur ce n’est pas un monstre, mais récompense un travail d’observation , nous sommes en barrage, et sur deux chasses accessibles , l’adaptabilité, la réactivité me font du 50/100 …

Coté matos , une 9 pieds soie de 6/7 intermédiaire est suffisante …

Un stream dont je peux vous fournir la formule de montage, bien évidemment sur mon blog…

Une chasse , je patiente depuis une heure….et tape …

Je précise nous sommes en barrage et l’approche est autrement …Des que l’Allier redevient à des niveaux corrects , je vous ferais un post…En attendant ma sortie en thématique est réussie, qu’importe la taille, et je vous la fait partager , en ce jour difficile , de trouver un spot ..

J’emmène toujours un ensemble broc …au cas ou..

Ne jamais renoncer ; sera un dogme que je vous partage et qui est mon mode de fonctionnement, il y a toujours un poisson à prendre, même de petite taille en des conditions extrêmes

A Bientôt …

Philippe Chardonnet 04/10/21.

ALAGNON DELICAT MAIS SUR LES SECTEURS PEU CONNUS …


Bonjour,

Pour cause préparatifs en vue de déménagement, un emploi du temps chargé, avec les chaleurs caniculaires, les 15 premiers jours ne sont pas du reste les meilleurs pour la pêche .

Le refroidissement amorcé ce matin sur les hauteurs , m’incite à tester une sortie…

J’arrive sur le spot du Boulevard Des Allongés…

Pêche délicate, que j’ai du mal à trouver puis enfin …

Tout cela à prospecter, impossible sur le temps imparti …

Content de constater une diversité en taille, bénéfique pour la rivière, content de constater que le frai se révèle producteur et abouti au fil des saisons…

Les truites sont sollicitées comme toujours en Aout , il faut les chercher sur des postes logiquement moins sollicités …

Le niveau devient bas au fil des jours, mais grâce aux pluies de Juillet , le niveau d’alerte n’est pas atteint en terme de température de l’eau par rapport à l’année dernière …

La pêche est bien engagée…

Sauf que des bourrasques de vent rendent la pêche inopérante, même en plaqué…

De surcroit je constate des traces de semelles sur les roches, je sais qu’un pêcheur est devant moi , j’insiste un peu, j’aperçois l’individu de loin …je plie bagage …Une belle sortie tout de même ..

A Bientôt …

Nous nous installons et la fermeture se fera sur la Sioule ou je ne serais pas loin ..

Philippe Chardonnet 18/08/21.

Site Web créé avec WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :