L’ALLIER; SES OMBRES EN NYMPHE, NOYEE, SECHE…


Bonjour.

L’Allier à 12m3 permet d’accéder à des spots impéchables d’ordinaire en cette fin Octobre, période de traque de mon poisson favori: l’Ombre.

Ci-dessous une veine puissante peu large ou passe tout l’Allier.

C’est une belle rivière que l’Allier, ses ombres sans y être légions ne sont pas rares cependant, sa traque demande abnégation et toutes les techniques mouches se doivent d’être testées.

De taille moyenne bien que quelques individus de 35/40 peuvent être capturés.

Je (re)découvre cette veine que je prospecte en noyée…

L’intermédiaire du train est prise et après bien des cabrioles, séance photo.

Des bourrasques de vent n’autorisent que la noyée en technique cet après-midi.

Je valide cette noyée après une autre prise modeste.

Un spot ou la NAF…

…fera son job.

Sur le soir il peut y avoir quelques gobages et la sèche s’avère de rigueur.

Petits modèles en CDC .

Quel récompense de trouver les Thymalus de L’Allier.

Issu d’une politique alevinage et de soutien de la fragile population; je salue cette initiative. Une demande accrue en terme de développement produit pêche en arrière-saison devrait logiquement aboutir sur un parcours No-Kill typique deuxième catégorie sur la partie Puy de Dôme, à l’instar de nos voisins et amis de la Haute Loire. Le pas reste à franchir pour la volonté de mettre en place ce type de parcours, mais je suis confiant…

KODAK Digital Still Camera

Abientôt

Philippe CHARDONNET 24/04/22

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s