HAUT ALLIER; LANGEAC/REILHAC A LA RECHERCHE DE L’OMBRE …


Bonjour;

Un niveau qui est passé aux alentours de 9m3, un peu tardivement je me décide à rendre visite au réputé No-Kill de Reilhac sur le haut Allier, le confinement de l’année dernière ne m’avait permis d’aller faire un tour sur ce secteur ou j’ai que de bons souvenirs…J’arrive me prépare …

Et le choc; un paysage lunaire sur cette ile ou il fallait crapahuter pour arriver au bord de l’eau.

Changement géographique du spot:

Ceux qui connaissent l’ile envahie par la végétation me comprendront …Bien ou mal ce déblaiement me semble un peu « extrémiste »…

Finalement, j’arrive facilement au bord de l’Allier …

Technique;

C’est en noyée que j’aborde ces beaux courants, j’insiste, peigne, repeigne durant deux heures rien de rien, trés déçu je passe en nymphe et c’est la même. Je me dis que j’ai fais la route pour rien, je remonte en amont et croise mon ami Steph qui me dit avoir bien réussi sur le coup de midi…D’autres pêcheurs arrivent, le spot ne m’inspire plus et je change de secteur, et vu l’heure avancée , je monte mon ensemble en sèche, avec l’Halloween …Un petit ombret s’en saisit et cela me motive un peu plus. Quelques gobages mais ce sont des petits poissons …Puis deux aspirations qui ne trompent pas c’est plus sérieux…Un, deux, trois passages au quatrième montée et je peste sur mon ferrage trop hâtif , et la mouche derrière dans les branches, un gros juron, vous savez ceux qui vont bien…

Enfin;

Je refais ma pointe et concentré sur la mouche qui dérive pas trop mal, une montée je ferre à retardement et c’est pris et pas vilain du tout …

Ombre superbe de l’Allier ..

Je reste sur cette veine et bien m’en a pris …

Ma sortie est réussie…

C’est fini.

Un coup du soir ou peu de poissons étaient dehors sur ce spot, beaucoup de juvéniles, mais de beaux poissons sont bien présents…La lune se montre au dessus du pont et il faut rentrer …

A bientôt …

Philippe Chardonnet 11/11/21

2 réflexions sur “HAUT ALLIER; LANGEAC/REILHAC A LA RECHERCHE DE L’OMBRE …

  1. Merci pour ce récit.

    L’allier a dans mon cœur une place à part.

    J’ ai pêcher ce parcours il y a déjà 5 ans en décembre et presque sous la neige, j’en ai en souvenir, un parcours difficile mais avec à la clé quelques magnifiques ombres.
    Je pense qu’avec la continuité sédimentaire du barrage de Poutès Monistrol, l’Allier devrait retrouver son lustre d’antan si nous en prenons soin.

    Cordialement,

    Denis

    Aimé par 1 personne

  2. J’adore…je n’ai jamais pris d’ombre, et pour cause : le finistère ne fait pas parti de son territoire…mais j’aime beaucoup votre récit si proche de la réalité que l’on s’y croirait! Un jour peut-être je descendrais vers Langeac…histoire de pêcher au moins un ombre à la mouche!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s